Recherche de gènes de prédisposition à des maladies génétiques équines : exemple de l'ostéochondrose

par Maëlle Michèle Pierrette Perrocheau

Thèse de doctorat en Génétique moléculaire

Sous la direction de Gérard Guerin.

Soutenue en 2005

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    A strategy based on the analysis of an association between polymorphic microsatellites and osteochondrosis was chosen to identify osteochondrosis predisposition markers in horses. On the one hand, it requires a panel of horses with and without osteochondrosis and, on the other hand, it is necessary to produce a set of polymorphic microsatellites uniformly distributed on the equine genome and then to genotype these animals with these markers. Two hundred and seventy-three horse BAC clones were retrieved and gene identities were identified and were localized on the RH and cytogenetic maps. The equine RH and cytogenetic maps were enriched by 65% (167 genes) and 33% (120 genes), respectively and one hundred and one of the genes are localized on both maps. It has also led to the enrichment of the horse-human comparative map by 39% (186 gene localizations). At present, this map contains 670 genes and is composed of 58 homologous segments and 128 conserved segments. We have also shown that many equine chromosomes or chromosome regions have a conserved gene order when compared with that in man, whereas some regions have been rearranged. In parallel, a sample of more than 2100 French trotter horses, affected or not by osteochondrosis were collected. The phenotype of these horses was defined by radiographic analysis of their feet, fetlocks, hocks and stifles performed by veterinaries. The incidence of osteochondrosis lesions (41%) and its heritability (0,18) were deduced. Blood samples could be obtained for 587 of these horses. These animals were born from 71 stallions and the average number of progeny per sire was seven. These 71 families include at least one progeny affected by osteochondrosis and one healthy progeny. The genotyping of these animals with microsatellites should lead to the identification of some chromosome regions, which might be associated with osteochondrosis predisposition in French trotters.

  • Titre traduit

    Search of predisposition genes for equine genetic diseases : example of osteochondrosis


  • Résumé

    Afin de mettre en évidence les marqueurs de prédisposition à l'ostéochondrose chez le Cheval, une stratégie fondée sur une analyse d'association entre des séquences d'ADN polymorphes et le caractère ostéochondrose a été adoptée. Cette stratégie repose d'une part, sur la constitution d'un échantillon de chevaux sains et atteints d'ostéochondrose, d'autre part, sur la production d'un panel de marqueurs polymorphes répartis uniformément sur l'ensemble du génome équin puis le typage de ces animaux par ce panel de marqueurs. Dans ce but, les BAC correspondant à 273 gènes différents ont été identifiés et cherché à être localisés sur la carte d'hybrides d'irradiation et sur la carte cytogénétique. Ainsi, les cartes équines RH et cytogénétique ont été enrichies respectivement avec 167 (+65%) et 120 (+33%) gènes supplémentaires, 101 d'entre eux étant localisés simultanément sur les 2 cartes. D'autre part, ce travail a enrichi la carte comparée Homme-Cheval avec 186 localisations de gènes supplémentaires (+39%). Elle dénombre désormais 670 gènes et est constituée de 58 segments homologues au sein desquels figurent 128 segments conservés. On peut ainsi observer que certaines régions chromosomiques ou chromosomes équins sont fortement conservés par rapport à l'ordre des gènes sur les chromosomes homologues humains, alors que d'autres régions sont, au contraire, très remaniées. En parallèle, un échantillon de plus de 2100 chevaux de race Trotteur français, sains et atteints d'ostéochondrose a été constitué. Le phénotype de ces individus a été établi à partir de bilans radiographiques constitués d'un ensemble de clichés des pieds, boulets, jarrets et grassets, réalisés par des praticiens vétérinaires. Des paramètres génétiques des lésions d'ostéochondrose comme la prévalence (41%) et l'héritabilité (0,18) ont été estimés sur cet effectif de Trotteurs français. Des prélèvements sanguins pour 587 individus ont pu être recueillis. Ces chevaux appartiennent à 71 familles d'étalons différents, avec 7 descendants en moyenne par étalon parmi lesquels figurent au moins un individu sain et un atteint d'ostéochondrose. Le typage de ces familles ressources par des microsatellites devrait permettre d'identifier des régions chromosomiques impliquées dans la prédisposition à l'ostéochondrose chez le Trotteur français

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(173 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 203 réf. bibliogr. p.94-109

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 572.8 PER
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T050009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.