Influence de l'hôte sur l'évolution d'une infection à salmonella : rôle des composants de l'immunité innée dans le contrôle du portage intestinal de Salmonella Enteritidis chez la volaille

par Jean-Remy Sadeyen

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Anne-Christine Lalmanach.

Soutenue en 2005

à Tours .


  • Résumé

    Asymptomatic persistence of Salmonella Enteritidis in the digestive tract of fowls is a major concern of food safety. The mechanisms involved in this carriage are still unknown. The objective of this thesis was to identify intestinal innate immunity factors which could be deficient in high carrier birds. Therefore we analysed the differential expression of genes of inflammatory and anti-infectious mediators between lines of birds which vary in the level of Salmonella colonisation. We have particularly shown that the resistance to bacterial colonization was related to the age of the animals, and that the high expression of inflammatory cytokine and defensin genes was related to a better control of Salmonella colonisation in adult but not in young birds. These results suggest that the efficiency of these factors in fighting against Salmonella carriage depends on the maturation of the immune system.

  • Titre traduit

    Influence of the host on the evolution of Salmonella infection : role of innate immunity components in the control of the intestinal Salmonella Enteritidis carrier-state in fowls


  • Résumé

    La persistance asymptomatique de Salmonella Enteritidis au niveau du tube digestif des volailles est une préoccupation majeure pour la sécurité alimentaire. Les mécanismes de ce portage sont encore mal connus. L'objectif de la thèse était de mettre en évidence les facteurs de l'immunité innée intestinale qui pouvaient être déficients chez les oiseaux fortement porteurs. Pour cela nous avons analysé l'expression différentielle des gènes de médiateurs inflammatoires et anti-infectieux en comparant des lignées de volaille plus ou moins porteuses de salmonelles. Nous avons pu montrer en particulier que la résistance au portage variait selon l'âge des animaux et que l'expression élevée des gènes de cytokines inflammatoires et des défensines était liée à un meilleur contrôle de la colonisation chez l'adulte mais pas chez le jeune. Ces résultats suggèrent que l'efficacité de ces facteurs dans la lutte des oiseaux contre le portage dépend de la maturation du système immunitaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (112 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 89-112

Où se trouve cette thèse\u00a0?