Identification et caractérisation de gènes préférentiellement exprimés dans l'ovocyte bovin

par Sophie Pennetier

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Pascal Mermillod et de Rozenn Dalbiès-Tran.

Soutenue en 2005

à Tours .


  • Résumé

    Several oocyte-specific genes were shown to be essential for folliculogenesis and preimplantation embryo development in mouse. The aim of this thesis was to identify such genes in bovine. By RT-PCR, MATER, NALP9, ZARI, GDF9 and BMP15 genes were shown to be preferentially expressed in oocyte and transcription was not reactivated at the time of maternal to embryo transition. Full-length MATER and NALP9 cDNA were cloned. MATER protein was detected in oocytes from primary follicle onwards and in embryos until the blastocyst stage. In parallel, we performed suppressive subtraction hybridization between oocytes and somatic tissues. Macroarray hybridization revealed that 80% of EST were overexpressed fourfold in oocyte. By RT-PCR, 6 identified genes (including STELLA and SLBP2) and 8 novel EST were shown to be indeed preferentially expressed in oocyte and/or testis. These profiles suggest a role for the corresponding genes in gametogenesis and/or early embryonic development.

  • Titre traduit

    Genes preferentially expressed genes in bovine oocytes


  • Résumé

    Chez la souris, plusieurs gènes ovocyte-spécifiques sont essentiels pour la folliculogenèse ou le développement embryonnaire. L'objectif de la thèse était d'identifier de tels gènes chez le bovin. Par RT-PCR, nous avons montré que les gènes MATER, NALP9, ZARI, GDF9 et BMP15 sont préférentiellement exprimés dans l'ovocyte et qu'ils ne sont pas transcrits à la transition maternelle embryonnaire. La protéine MATER est détectée dans l'ovocyte dès le follicule primaire et dans l'embryon jusqu'au blastocyste. En parallèle, une banque soustraite d'EST prépondérantes dans l'ovocyte par rapport aux tissus somatiques a été générée par hybridation suppressive et soustractive. Plus de 80% des EST sont surexprimées dans l'ovocyte. L'expression préférentielle dans l'ovocyte et/ou le testicule de 6 gènes connus (dont STELLA, SLBP2) et 8 nouvelles EST a été confirmée par RT/PCR. Ces profils suggèrent que les gènes bovins étudiés jouent un rôle dans la gamétogenèse et/ou le développement précoce.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (98 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 84-98. Référence de site internet.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2005-TOUR-4004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.