Substance et quantité à la fin du XIIIe à et au début du XIVe siècle, l'exemple de Gautier Burley

par Alice Lamy

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Joël Biard.

Soutenue en 2005

à Tours .


  • Résumé

    Gautier Burley a vivement défendu, contre Guillaume d'Ockham, l'idée que la quantité était une catégorie aristotélicienne et un principe de corporéité réellement distincts de la substance. La disposition de parties distinctes, la localisation, sont des attributs de la quantité qui font de la substance un corps et un composé de matière. La discussion de la substance et de la quantité menée par Burley est un exemple important de l'entrelacs entre philosophie aristotélicienne, théologie et philosophie naturelle au XIVe siècle. En effet, si l'origine de l'opposition entre ces deux théologiens s'enracine dans les discussions sur les doctrines eucharistiques et connaît une première génération de discussions avec Pierre de Jean Olivi et Richard de Mediavilla, Burley, en réaction à Ockham, a pris la relève de façon très originale pour son époque, en intégrant tout ce débat à des questions de philosophie naturelle de première importance au XIVe siècle, comme l'existence et la place des indivisibles dans la structure du continu, la partibilité de la matière et la continuité des grandeurs naturelles.

  • Titre traduit

    Substance and quantity in the late thirteenth and in fourteenh century : the case of Walter Burley


  • Résumé

    Walter Burley firmly maintened against Wilhelm of Ockham that quantity was an aristotelician category and a principe of corporeity wich were really distinct of substance. The disposition and localisation of differents parts fall within quantity, therefore, substance is a body and a material composite. The discussion about substance and quantity chaired by Burley show how aristotelician philosophy, theology and natural philosophy are closely mixed at XIVth century. The origin of the opposition of the two theologians is firmly rooted in the discussions about eucharisty theology and the debate between Peter of Jean Olivi and Richard of Mediavilla. And yet, Burley against Ockham, chaired the discussion in an original way since he integrated it in very important questions of natural philosophy, like existence and place of indivisibles in continuity, or partibility of matter and continuity of natural magnitudes

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Hermann à Paris

La grandeur de l'être au XIVe siècle : une lecture introductive aux commentaires de la "Physique" de Gauthier Burley


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (450 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 427-436 & index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11517
  • Bibliothèque : Centre d'études supérieures de la Renaissance. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : mBh5.2 BUR 5.LAM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Hermann à Paris

Informations

  • Sous le titre : La grandeur de l'être au XIVe siècle : une lecture introductive aux commentaires de la "Physique" de Gauthier Burley
  • Dans la collection : Collection Hermann philosophie
  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • ISBN : 978-2-7056-8312-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-230. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.