La sexualité en Espagne pendant le premier franquisme (1939-1950)

par Anne-Gaëlle Regueillet

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Jean-Louis Guereña.

Soutenue en 2005

à Tours .


  • Résumé

    La théorie la plus répandue définit le premier franquisme (1939-1950) comme une phase de " répression sexuelle " imposée par l'Eglise, durant laquelle le discours sur le sexe, et plus précisément le discours pédagogique, aurait totalement disparu, pour ne ressurgir qu'au moment de la démocratie en 1975. Le premier franquisme aurait été une période de rupture, notamment par rapport à la seconde République (1931-1936), et il aurait existé une " spécificité franquiste " dans la manière de concevoir la sexualité. Selon les discours médical et moraliste franquistes, seule l'activité sexuelle procréatrice pratique��e au sein du mariage canonique était tolérée et dite " normale ", et on s'employait à éduquer sexuellement la population (enfants, adolescents, et adultes) dans ce sens. Du point de vue des réalités quotidiennes, les pratiques sexuelles prénuptiales étaient courantes, malgré certains " risques " sanitaires et sociaux. La société espagnole des premières années du franquisme était avant tout une société traditionnelle, la relation entre les sexes étant régie par " la double morale " et l'inhérence entre l'instinct sexuel et l'instinct de reproduction.

  • Titre traduit

    ˜The œsexuality in Spain during the first ten years of the Franco regime (1939-1950)


  • Résumé

    The most widespread theory defines the first Francoism (1939-1950) as a phase of "sexual repression" imposed by Church, during which the speech on the sex, and more precisely the teaching speech, would have completely disappeared, not to re-appear between the democracy in 1975. The first Francoism would have been one period of rupture, in particular compared to the second Republic (1931-1936), and there would have been a "pro-Franco specificity" in the manner of conceiving sexuality. According to the medical speeches and moralist pro-Franco, only procreative sexual activity practised within the canonical marriage was tolerated and said "normal", and the Franco régime imposed to sexually educate the population (children, teenagers, and adults) in this direction. From the point of view of daily realities, the premarital sexual practices were common, in spite of certain medical and social "risks". The Spanish company of the first years of Francoism was before a whole traditional company, the relation between the sexes being governed by "double morals" and inherence between sexual instinct and instinct of reproduction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (725 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 684-725

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL11481
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11482
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11483
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11484

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.