Réseaux et pratiques collaboratives : vers une épistémographie de la construction des savoirs en ligne. Utils pour la communauté des bâtisseurs en terre-argile crue

par Christian Bois

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Yann Bertacchini.


  • Résumé

    La première question posée concerne les documents en ligne porteurs de savoirs. Il s'agit d'identifier la meilleure rédaction et la meilleure organisation pour que ces documents soient bien indexés par les moteurs de recherche similaires. Le second topoï exploré est celui de l'entrelacement des humains et des utils pour une production de documents porteurs de savoirs. Le nom générique pour le système dynamique imaginé est celui de grenier de savoirs. Cette expérimentation nous a amené a étudié l'épistémè hypermoderne à partir de trois ouvrages : Les mots et les choses de Michel Foucault, Nous n'avons jamais été modernes de Bruno Latour et la trilogie Sphères de Peter Sloterdijk. Cette méthode est appliquée à la fabrication d'un grenier de savoirs sur la construction en terre-argile crue par une pratique collaborative. Les artefacts de cette recherche sont deux prototypes de greniers de savoirs, une application en PHP MySQL JavaScript pour le dialogue entre auteurs et utilisateurs de documents décrivant les entrelacements entre humains et utils dans le processus collaboratif.

  • Titre traduit

    Online collaborative practices : building knowledge garners within the hypermodern paradigm


  • Résumé

    The first question is about how on line knowledge documents should be organised in order to be well indexed by Google and similar search engines. The second topoi' explored is how human beings and zeug-tools (1) should be interweaved to have a good-enough production of knowledge documents. The "ideal figure" to be explored is a compound of humans and tools that would fit with the two objectives. This future oriented experiment led us to study wiiat we call "hypermodern paradigm" or best "hypermodern espisteme". The three key works for defining the way people view the world in a time after modernity and postmodernity are Michel Foucault's The order of things. , Bruno Latour's We Have Never Been Modern and Peter Sloterdijk's Spharen. Within this episteme it is possible to describe a "method for discourse production". This method is applied for the description of a practical case building a knowledge garner experiencing collaborative learning. The output of this research is made of two knowledge garner prototypes some PHP MySQL JavaScript code for the dialogue between authors and users of documents (iii) some hundreds of pages of what is called describing and clarifying interweaving of humans and zeug-tools in the collaborative process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (309 f., 193 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.163-183. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-SCI/2005TOUL17-1
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-SCI/2005TOUL17-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.