Interaction de l'entérotoxine B de Staphylococcus aureus avec le TLR2 et le TLR4 dans la physiopathologie

par Marie Mandron

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Christian Davrinche et de Marie-Françoise Aries.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Interaction of enterotoxine B of Staphylococcus aureus (SEB) with TLR2 and TLR4 in the physiopathology of atopic dermatitis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La dermatite atopique est une affection cutanée allergique fréquente et représente un problème de santé publique majeur. Les désordres immunologiques observés sont caractérisés par une dérégulation de la polarisation lymphocytaire vers un phénotype TH2. De plus, la progression de la maladie est associée à la présence de l'entérotoxine B du staphylocoque doré (SEB). Nous avons montré que SEB était capable d'induire la maturation des cellules dendritiques (DCs) via l'activation du TLR2, mais aussi que ces DCs étaient capables d'activer la réponse lymphocytaire T et de polariser des cellules T naïves allogéniques vers un phénotype TH2. Nous avons ensuite analysé la réponse dirigée contre SEB chez les sujets atopiques, et nous avons observé que leurs monocytes possédaient un phénotype préactivé et n'étaient plus capables de répondre à une stimulation par la toxine, mais aussi qu'ils étaient incapables de produire de l'IL-12 confirmant une prédisposition à développer une réponse TH2.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 205-19 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 190-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.