Programmation logique inductive floue et possibilité : gagner en expressivité, adaptabilité, ou en efficacité

par Mathieu Serrurier

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Henri Prade.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Using possibilistic logic and fuzzy sets in inductive logic programming


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette thèse on aborde différentes façons d'utiliser les ensembles flous et la logique possibiliste en programmation logique inductive (PLI). Afin de prendre en compte les contraintes imposées par l'utilisation des ensembles flous et de la logique possibiliste, on propose un algorithme original de PLI basé sur le recuit simulé. La flexibilité de la méthode proposé permet de l’adapter facilement à l’utilisation des ensembles flous et de la logique possibiliste. Dans la seconde partie, on étudie deux utilisations possibles des ensembles flous en PLI : augmenter l'expressivité ou augmenter la robustesse des règles. Dans une troisième partie, la logique possibiliste est aussi utilisée de deux manières différentes. On applique d'abord la logique possibiliste dans un cadre de PLI classique afin de gérer les exceptions. Enfin, on décrit la programmation logique inductive possibiliste qui permet d'associer des niveaux de priorité aux exemples et à la connaissance du domaine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30277
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.