Phylogénie moléculaire et morphologique des Detarieae résinifères (Leguminosae, Caesalpinioideae) : contribution à l'étude de l'histoire biogéographique des légumineuses

par Marie Fougère-Danezan

Thèse de doctorat en Systématique végétale

Sous la direction de Christophe Thébaud, Stéphan Maumont et de Anne Bruneau.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 en cotutelle avec Montréal, Canada .


  • Résumé

    Les relations phylogénétiques au sein des Detarieae résinifères ont été explorées en utilisant les régions chloroplastiques de l’intron du trnL, de l’espaceur trnL-F, la région nucléaire des ITS et les caractères morphologiques. L’ensemble des caractères s’est révélé assez congruent. Le monophylétisme des deux clades résinifères est encore mal établi. Les relations phylogénétiques obtenues sont en désaccord avec les classifications traditionnelles. L’évolution florale du groupe est complexe ce qui explique sans doute les difficultés rencontrées par ces classifications. L’Afrique semble être l’aire d’origine des groupes résinifères des Detarieae s. L. Leur présence sur le continent américain est vraisemblablement due à la dispersion par les courants marins entre l’Oligocène et le Miocène. L’arrivée à Madagascar par dispersion semble plus ancienne pour les genres endémiques de l'île. Quant à l’Asie, elle a pu être atteinte au cours du Miocène via la péninsule arabique.

  • Titre traduit

    Molecular and morphological Phylogeny of the resin-producing Detarieae (Leguminosae, Caesalpinioideae) : contribution to the study of the biogeographical history of Leguminosae


  • Résumé

    Phylogenetic relationships among resin-producing genera of the tribe Detarieae s. L. Were explored using chloroplast trnL intron and trnL-F spacer, nuclear ITS and morphological characters. The different data sets were quite congruent except the ITS region. The monophyly of resin–producing Detarieae is not well supported. The phylogenetic relationships revealed an important discrepancy with traditional classifications. A complex floral evolution explains in part the difficulties encountered by those classifications. Phylogenetic relationships and molecular dating suggest that Africa is the area of origin for the resin-producing Detarieae. The New World has probably been reached by long distance dispersal across the Atlantic Ocean via marine currents during Oligocene and lower Miocene. The lineage of Brandzeia may have dispersed to Madagascar by winds during Eocene. Geodispersion via the Arabian peninsula is the most probable mechanism responsible for the colonisation of India and Asia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-269

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30271
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque de botanique.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : PHAN Mon-p-2313
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.