Rôles de l'organisation en réplichores et en macrodomaines dans la ségrégation du chromosome d'Escherichia coli

par Christian Lesterlin

Thèse de doctorat en Microbiologie et génétique moléculaire

Sous la direction de Jean-Michel Louarn et de François Cornet.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Role for replichores and macrodomains in segregation of the Escherichia coli chromosome


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le génome d'E. Coli est composé d'une molécule d'ADN circulaire de 4,6 Mb, qui, in vivo, est compactée en une structure organisée appelée nucléoïde, qui s'organise selon deux modes, en macrodomaines et en réplichores. Les macrodomaines sont de grandes régions chromosomiques composées de séquences qui montrent la même localisation intracellulaire moyenne au cours du cycle et capables d'entrer en contact entre elles. Les réplichores sont définis comme les bras chromosomiques portant des biais de composition en bases sur toute leur longueur, ils coïncident avec les bras de réplication. Mes travaux de thèse démontrent que FtsK est également impliquée dans le positionnement des sites dif. Nous avons démontré que le site dif n'est actif qu'à la jonction des éléments polarisants, ces derniers étant présents sur l'ensemble du chromosome. Par ailleurs, cette thèse consttue la première mise en évidence de l'importance de l'intégrité du macrodomaine Ter dans la ségrégation du chromosome.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 100 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 81-100

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30119
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.