Evaluation du danger de multicontaminations mycotoxiques liées à Fusarium SPP. Dans les céréales : effets comparés d'intoxications simples ou combinées par le déoxynivalénol et le nivalénol chez la souris

par Marie-Estelle Gouze

Thèse de doctorat en Toxicologie

Sous la direction de Pierre Galtier.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le déoxynivalénol (DON) et le nivalénol (NIV), deux mycotoxines appartenant à la famille des trichothécenes du groupe B (TCT B), sont fréquemment produites ensemble par Fusarium spp. , une espèce de champignon contaminant les récoltes de céréales à travers le monde. Nos travaux montrent que l'ingestion chronique de faibles doses de TCT B entraîne une stimulation des systèmes de défense de l'organisme (immunitaire et métabolique) témoignant d'une mise en place de mécanismes de protection vis-à-vis d'agressions biologiques ou chimiques. Pour des doses élevées en regard des contaminations naturelles, le NIV provoque des signes d'hépatoxicité. L'administration combinée de faibles doses de DON et de NIV n'entraîne aucune synergie ou potentialisation des effets toxiques individuels. Nos travaux suggèrent donc que le risque sur la santé d'une multicontamination mycotoxique des céréales alimentaires, est quasiment nul pour des expositions chroniques à des doses de TCT B inférieures à 5 ppm.

  • Titre traduit

    Danger assessment of fusarium mycotoxin multicontamination in cereals : individual and combined effects of deoxynivalenol and nivalenol intoxications in mice


  • Résumé

    Deoxynivalenol (DON) and nivalenol (NIV), two mycotoxins belonging to the group B trichothecene family (TCT B), are frequently produced together by the Fusarium fungus genus which contaminates cereal grain crops throughout the world. Our data shows that chronic exposure to low doses of TCT B results in a stimulation of immune and metabolic defences testifying to a protective mechanism installation against some biological or chemical aggressions. For high doses compared to natural contamination levels, NIV causes hepatoxicity signs. Combined administration of low doses of DON and NIV does not resulted in any synergy or potentiation of the individual toxic effects. In conclusion, ours results suggest that the health risk of food grains mycotoxic multicontamination is almost null for chronic exposures to amounts of TCT B lower than 5 ppm.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 208 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 191-208

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30099
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.