Caractérisation par télédétection des mangroves arides des Emirats arabes unis

par Abdulla Al Habshi

Thèse de doctorat en Écologie et télédétection

Sous la direction de François Fromard.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Characterization of the united arab emirates arid mangrove ecosystem using remote sensing


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les mangroves des Emirats sont situées à la :limite du tropique (24 ° à 26 ° N). Là, elles poussent dans des lagunes et des îles abritées, sous climat aride ou hyper-aride, probablement les sites de mangrove les plus arides du monde. Cependant, aux Emirats comme ailleurs, les activités humaines menacent ces écosystèmes d'un grand intérêt dans une région subdésertique. Curieusement, ce travail semble être la première thèse consacrée aux mangroves du Golfe Persique. Son objectif est d'inventorier et de caractériser les mangroves des Emirats par des relevés de terrain et par la télédétection, en déduisant de cette étude des propositions pour leur protection et leur aménagement. Ce travail peut être divisé en trois parties. Des observations de terrain précises ont été menées sur trois sites-test pour établir des corrélations entre la structure des types de mangrove et les principaux paramètres du milieu. La télédétection est utilisée ensuite pour actualiser les connaissances sur la localisation et la superficie des mangroves des Emirats ; dans cette partie, la recherche est orientée vers l'estimation des capacités des capteurs à haute résolution pour cartographier les communautés de mangrove en milieu aride, en définissant les meilleures bandes et les meilleures méthodes de traitement. Finalement, les résultats obtenus sont utilisés pour proposer un guide pour l'aménagement de ces écosystèmes. Ces résultats consistent notamment en données détaillées sur les effets de l'aridité sur la croissance d'Avicennia marina, ainsi que sur la productivité primaire de ces mangroves (6 à 8 tonnes/ha/an de poids sec). D'autre part, on explique pourquoi les mangroves du Golfe intérieur, qui ont des caractéristiques écologiques différentes de celles du Golfe extérieur, sont constituées de la même espèce : les premiers résultats des recherches en génétique semblent confirmer qu'il s'agit de deux populations différentes. En ce qui concerne la télédétection, nous sommes capables de réaliser des cartes côtières à partir de données HRVIR de SPOT ou ASTER de TERRA dans les bandes visibles, proche infrarouge et moyen infrarouge. Cependant, le traitement numérique des images n'est en aucun cas une technique automatique et standardisée dans les applications concernant le milieu naturel. En dernier lieu, après avoir analysé les impacts de l'industrie pétrolière et d'une croissance démographique et économique spectaculaire, nous proposons quelques recommandations en tenant compte du cadre légal, notamment un programme de sensibilisation. Enfin, la particularité de cette étude est de relier d'une part, les connaissances fondamentales sur la biologie, l'écologie et la dynamique des mangroves des Emirats, d'autre part, les aspects techniques (télédétection) de l'inventaire, du suivi et de la cartographie de ces écosystèmes, et finalement les grandes lignes de plans d'aménagement possibles pour les mangroves des Emirats.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 268 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 222-234

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30097
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.