Troubles spécifiques du langage oral et écrit, dysfonctionnements cérébraux et remédiations

par Yves Chaix

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean-François Démonet.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Specific language impairment and dyslexia, cerebral dysfunction, remediation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Il existe dans la littérature des arguments pour une origine neurobiologique aux troubles spécifiques du langage oral (TSLO) ou écrit (Dyslexie). Notre travail débute par une synthèse des données montrant le rôle des facteurs génétiques et des dysfonctionnement cérébraux mis en évidence lors d'études en imagerie fonctionnelle. Dans la partie expérimentale nous avons étudié dans un premier temps le rôle du dysfonctionnement temporal dans une population d'enfants épileptiques sur les capacités de langage. Nous avons par la suite évalué les effets d'entraînements phonologiques intensifs de type implicite dans deux études: dans un groupe d'enfants présentant un TLSO, l'association de l'entraînement phonologique à un entraînement morphologique permettait d'améliorer leurs capacités syntaxiques et lexicales; dans un groupe de dyslexiques purs nous ne retrouvions pas d'effet spécifique du ralentissement de la parole par rapport à l'entraînement phonologique avec la parole normale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 159 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 124-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30084
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.