Recherche et étude des gènes de glycosyl-transférases impliqués dans la biosynthèse de constituants de l'enveloppe mycobactérienne

par Ahmed Abouwarda

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Didier Zerbib.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Searching for and study of glycosyl-transferase genes involved in the biosynthesis of mycobacterial envelope components


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La prédominance de l'infection par Mycobacterium tuberculosis est partiellement causée par la capacité du bacille à persister pendant des années dans sa cible cellulaire, le macrophage humain. La première étape de l'infection cellulaire implique la phagocytose de la bactérie par le macrophage alvéolaire. Une des voies de l'entrée du bacille est mannose-dépendante qui est pensé pour être sous le contrôle du récepteur humain au mannose (HMR). Dans cette étude nous avons montrés que M. Megmatis mc2155 a une déficience dans la phagocytose mannose-dépendante par le macrophage humain. Nous avons examiné également les effets de la surproduction des gènes de glycosyl- ou mannosyl- transférases de M. Tuberculosis sur la phagocytose mannose-dépendante par le macrophage. Nous avons constaté que certains d'entre eux pouvaient complémenter la déficience de mc2155. Ce résultat suggère que ces gènes de glycosyltransférases pourraient participer à la biosynthèse des ligands de HMR dans les mycobactéries

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 134 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 112-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30064
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.