Modélisation du vol d'un avion souple en turbulence

par Philippe Costes

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Jacques Magnaudet et de Jacques Mauss.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'étude du vol d'un avion souple en turbulence fait intervenir différentes disciplines de la physique de l'avion : mécanique, théorie de la turbulence, aérodynamique, élasticité. On propose un développement théorique complet, faisant la synthèse des connaissances acquises dans chaque domaine d'intérêt. Grâce à des hypothèses simplificatrices sur le modèle aérodynamique, et une description modale de la dynamique structurale, le spectre des efforts engendrés par la turbulence est calculé. L'analyse montre que la turbulence transfère son énergie à la voilure : c'est le travail des forces de turbulence sur le déplacement modal qui engendre les efforts résultants. De plus, on établit que le mouvement rigide de l'avion n'est qu'un cas particulier de déplacement modal. Enfin, on trouve un couplage statistique entre les différents mouvements, qui exprime l'impossibilité d'isoler la contribution de chaque mouvement, dans le cas d'un vent dont on ne connaît que les propriétés statistiques.

  • Titre traduit

    The flight of the flexible aircraft in turbulence


  • Résumé

    The analysis of flight of the flexible aircraft in turbulence involves many parts of the physics of flight : mechanics, turbulence theory, aerodynamics, elasticity. The aim of the present work consists in a fully theoretical development, synthesizing the basic knowledge in every discipline. Due to simplifying assumptions on the aerodynamic properties, and a modal representation of the structural displacement, the spectra of the aerodynamic forces and moments generated by turbulence can be computed. The theory shows that turbulence transfers its energy to the wing : the resulting forces are due to the work of turbulence on the modal displacement. Furthermore, it is proved that the rigid movement is just a specific case of modal displacement. At last, a coupling effect is found between the relevant movements, which expresses the impossibility to isolate the contribution of a given movement when the wind input is not known, except to its statistical features.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 282 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30044
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.