Mécanismes de dégradation électrochimique de matériaux d'anodes pour l'électrolyse de l'aluminium

par Laurent Cassayre

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Pierre Taxil.

Soutenue en 2005

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Electrochemical degradation mechanisms of anode materials for aluminium electrolysis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail était de comprendre les mécanismes de dégradation d'un matériau d'anode destiné à être utilisé pour la production de l'aluminium par électrolyse dans un mélange cryolithique fondu à 960°C. Une anode inerte vis-à-vis de la réaction électrochimique permettrait de remplacer le dégagement de CO2, produit de la réaction anodique classique, par celui de l'oxygène. Le matériau étudié est un composite cermet constitué de deux phases oxydes à base de ferrite de nickel et d'un alliage cuivre-nickel. La démarche a consisté à étudier la dégradation des différents composants puis celle du cermet. L'application des méthodes électrochimiques, couplées aux caractérisations chimiques et structurales ainsi qu'à la modélisation thermodynamique, a permis de comprendre l'évolution des différentes familles de matériaux dans les conditions d'électrolyse. Hormis quelques métaux nobles, les anodes subissent une oxydation interne menant à une dégradation progressive de leurs propriétés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 199 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2005TOU30040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.