Images de l'opéra à travers le Mercure Galant (1672-1748)

par Elvie Kéraudren-Rességuier

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Robert Fajon.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Le dépouillement de soixante-quinze années de parution du Mercure galant permet de découvrir différentes images de l'opéra de Jean-Baptiste Lully à Jean-Philippe Rameau. Variété des lieux de représentations, des auteurs, des formes revêtues par le “ spectacle opéra ”, éloge des concepteurs, la grande histoire et les petites histoires se côtoient dans ce périodique, qui, tout en étant généraliste dans les sujets qu'il aborde, porte un regard sur la musique de cette période demeurant pour nous aujourd'hui, un témoignage capital. Cette étude trace un portrait musical de la période 1672-1748 : il faut dépasser l'aspect “ organe officiel ” du journal reflété par ses abondantes louanges, au profit de la mise en parallèle d'éléments plus discrets, qui permettent d'appréhender le goût du public de l'opéra et de la cour. Le recoupement des informations laisse deviner les évolutions de l'opéra et la position du périodique face aux grands débats esthétiques de la période : querelle des Anciens et des Modernes, goût pour la musique italienne, l'opéra considéré comme genre littéraire ou musical. Le Mercure change plusieurs fois de rédacteurs durant ces années, qui ont presque tous été aussi des hommes de théâtre : il est intéressant de lire leurs opinions et prendre la mesure de leurs silences, afin de comprendre la ligne de conduite du journal et de juger de ses forces et de ses faiblesses.

  • Titre traduit

    Images of opera across the Mercure galant (1672-1748)


  • Résumé

    The detailed study of the french periodical Mercure galant over 75 years reveals a variety of aspects of opera from J. B. Lully to J. P. Rameau. In a rich variety of articles accessible to the general public dealing with venues, authors, dramatic art forms and critical acclaim, the magazine reflects the history of music during this period and provides a valuable record for us today. While this study portrays a musical portrait of the period 1672-1748, an attempt has also been made to go beyond the "official" face which the magazine embodies through its generous critical acclaim and appreciate analogous and less apparent facets which illustrate the public's taste for Opera (royal Academy of music) and the Court. Data have been cross referenced to shed light on both the evolution of opera during this period as well as the magazine's standpoint on the major aesthetic debats of the day : the dissidence between Ancients and Moderns; the taste for Italian music; opera as literary or as musical genre. The Mercure galant had a number of different editors over this period, most of whom where men of theatre: it is of interest to read what they had to say and to bear in mind what they did not say in order to understand the magazine's editorial line and to judge its strengths and weaknesses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (593 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 538-566. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.