La nouvelle-oxymore de Barbara Kingsolver : la révélation des écritures et l'écriture des révélations

par Bénédicte Meillon

Thèse de doctorat en Anglais. Nouvelle anglophone

Sous la direction de Andrée-Marie Harmat.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La nouvelle de Barbara Kingsolver s'apparente à une forme omnivore qui se nourrit à la fois du conte, de la parabole, de la poésie et du mythe et défie la plupart des critères du genre. Son écriture compose une " nouvelle-oxymore " : la prose est éminemment poétique et la polysémie au creux des récits puise à des mythes, des cultures et des concepts habituellement perçus de façon antagoniste, mais qu'elle réconcilie pour faire jaillir une révélation transcendante, multiculturelle et syncrétique. Son écriture postmoderniste repose sur des jeux herméneutiques avec le lecteur, invité à déceler les fils métatextuels et intertextuels tissés dans la toile du texte. L'entreprise de démythologisation dévoile, sur un mode carnavalesque, la possibilité de retérritorialiser nos paysages conceptuels. La nouvelle-oxymore devient un petit bijou aux multiples facettes qui s'entr'illuminent ; elle fait miroiter un art de la révélation où fusionnent mysticisme et approche scientifique. Mé-tisseuse d'histoires, Barbara Kingsolver s'intéresse aux interactions entre l'homme et le numineux, à la genèse de l'homme et de ses récits, et elle nous invite ainsi à nous réécrire à l'infini.

  • Titre traduit

    Writings and revelations in Barbara Kingsolver's Oxymoronic short stories


  • Résumé

    Barbara Kingsolver's stories read as an omnivorous genre which feeds on the tale and the parable as well as on poetry and myth. Her poetical writing creates an "oxymoronic short story". Kingsolover reconciles myths and concepts traditionally perceived as antagonistic so as to bring about a transcendent and syncretic revelation. Her poetical writing invites one to follow the metatextual and intertextual threads weaved into the fabric of the text. Her carnivalesque demythologizing casts light on the possibility to reterritorialize our conceptual landscapes. The oxymoronic short story becomes a little jewel, the many facets of which inter-illuminate one another. The art of revelation that shines through it welds together mystic and scientific approaches to the world. By interweaving stories of various origins, Barbara Kingsolver delves into the relationship between mankind and the numinous and into the genesis of man and his stories, and she thereby encourages us to rewrite ourselves forever.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (674 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 434-488

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.