Les connaissances géographiques en Nouvelle Grenade (Colombie), dans le contexte de la formation de l'Etat-Nation (1808-1885)

par Lucia Duque Muñoz

Thèse de doctorat en Études sur l'Amérique latine

Sous la direction de Pierre Vayssière.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Lors de la formation de l'Etat national au XIXe siècle, les élites politiques et militaires de la Nouvelle Grenade (Colombie), ont été forcées de reconnaître le territoire qu'elles avaient hérité de l'Espagne, d'organiser leur administration et de délimiter leurs frontières. Il s'agissait de construire, progressivement, la notion fondamentale de territoire national. Cette thèse porte sur le rôle politique et économique des connaissances géographiques, dans la période comprise entre 1808 et 1885. L'analyse historiographique a fait clairement apparaître que des personnalités tels que le Créole Francisco José de Caldas ou le géographe Agustín Codazzi ont focalisé l'attention des historiens de la géographie dans la Colombie du XIX° siècle. Notre travail propose un éventail plus large d'auteurs, à partir d'une recherche approfondie sur la production géographique et cartographique, dans les bibliothèques publiques et dans l'Archive Général de la Nation de Colombie.

  • Titre traduit

    Geographical knowledge in New Granada (Colombia), in the context of the Nation-state building (1808-1885)


  • Résumé

    During the process of Nation-state building in the nineteenth century, the political and military elite of New Granada (Colombia) was confronted by the necessity to recognize its territory inherited from Spain in order to organize its administration and to fix its boundaries. This question was inextricably linked to the building of the concept of national territory. In this context, geographical knowledge played a key role in organizing and clarifying the territory of the country. The main subject of this work is the political and economic function of geographical knowledge, during the period 1808-1885 in New Granada. The historiographical analysis established that the majority of research in the history of geography in nineteenth century New Granada has focused on personalities such as the creole Francisco José de Caldas or the Italian geographer Agustín Codazzi. This work examines a wider range of geographers and cartographers through a thorough study of geographic and cartographic works in public libraries and the national archive of Colombia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (524 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [500]-516

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.