La gestion des risques naturels dans les montagnes d'Europe occidentale : étude comparative du Valais (Suisse), de la vallée d'Aoste (Italie) et des Hautes-Pyrénées (France)

par Anne Peltier

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de François Gazelle.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'analyse comparative de la gestion des risques naturels montre qu'il existe depuis deux siècles une convergence des discours et des politiques publiques sur ce sujet : le discours sur le changement climatique a succédé à celui sur le déboisement des montagnes et le zonage réglementaire a remplacé le reboisement et la protection des forêts. Une analyse plus fine révèle cependant des différences importantes dans la répartition des compétences entre les différents acteurs, dans l'importance accordée à l'information préventive et surtout dans la pratique du zonage des risques. L'organisation politique, qui confère aux collectivités locales un rôle plus ou moins important dans l'élaboration du zonage, constitue un facteur d'explication de ces différences. Interviennent également la culture politique ainsi que la philosophie du risque, qui associe les contextes politique, social, économique et culturel actuels et hérités ainsi que les représentations dominantes dans les administrations.

  • Titre traduit

    Management of natural risks in the mountainous areas of Western Europe. A comparative analysis between Valais (Switzerland), Aosta Valley (Italy) and Hautes-Pyrenees (France)


  • Résumé

    Comparative analysis shows that for two centuries there has been a certain convergence of speeches and public policies about risks: the approach on climatic change succeeded the speech on the deforestation of mountains, and legal hazard mapping replaced the afforestation and forests protection. However, a finer analysis reveals important differences in the repartition of the competences among the different actors of risk management, with the application of preventive information and more importantly hazard mapping. The political organisation, which gives a more or less significant role to local communities in the development of zoning, constitutes one of the explanations of these differences. Equally to be taken into consideration is the political culture as well as risk philosophy, which associates the present and inherited political, social, economic and cultural contexts as well as the dominant representations in the administrations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (741 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 623-675

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2357
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.