<`t-l xmlns:bibo="http://purl.org/ontology/bibo/" xmlns:dcterms="http://purl.org/dc/terms/" xmlns:foaf="http://xmlns.com/foaf/0.1/" xmlns:rdf="http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#" xmlns:dc="http://purl.org/dc/elements/1.1/" xmlns:og="http://ogp.me/ns#" xmlns:fb="https://www.facebook.com/2008/fbml"> theses.fr – Marie-Hélène Blanchet , Le patriarche Georges Gennadios Scholarios (vers 1400-vers 1472) : personnage mythique, personnage réel

Le patriarche Georges Gennadios Scholarios (vers 1400-vers 1472) : personnage mythique, personnage réel

par Marie-Hélène Blanchet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Ducellier.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Georges Gennadios Scholarios est le premier patriarche de Constantinople après la prise de la capitale byzantine par les Turcs le 29 mai 1453. A la tête de l'Eglise orthodoxe de 1454 à 1456, Scholarios tente de rassembler les Grecs autour de leur identité religieuse commune, mais, en raison de rivalités internes, il est rapidement évincé du patriarcat. Cet échec est lié à la personnalité ambiguë de Scholarios : alors qu'il se pose en orthodoxe intransigeant, il se montre singulièrement tolérant à l'égard de ceux qui se sont jadis compromis dans l'Union des Eglises en acceptant la réconciliation avec l'Eglise romaine. Or Scholarios lui-même a participé dans sa jeunesse au concile de Florence de 1438-1439, et il appartenait alors au camp des unionistes. Par la suite, son ralliement à un antiunionisme revendiqué lui a permis de gagner de l'influence jusqu'à devenir patriarche, mais cet engagement pourrait relever plutôt d'une stratégie politique que de réelles convictions antilatines

  • Titre traduit

    The patriarch George Gennadios Scholarios (CA 1400-CA 1472). Mythical / real person


  • Résumé

    George Gennadios Scholarios was the first patriarch of Constantinople after the Byzantine capital was taken by the Turks on May 29th, 1453. Head of the orthodox Church from 1454 to 1456, Scholarios endeavoured to unite the Greeks around their common religious identity, but due to internal rivalries, he was quickly removed from the patriarchate. His defeat was linked to his ambiguous personality because, while claiming to be an intransigent orthodox, he was strangely permissive in his attitude towards those who had formerly disgraced themselves over the Union of the Churches by accepting a settlement with Rome. When Scholarios was a young man, he had himself attended the council of Florence in 1438-1439 and at the time belonged to the Unionist party. When he subsequently adopted an assumed antiunionist position, he gained so much influence that he became patriarch, but his commitment may rather be seen as political strategy than as genuine antilatin convictions.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Institut français d'études byzantines à Paris

Georges-Gennadios Scholarios (vers 1400-vers 1472) : un intellectuel orthodoxe face à la disparition de l'Empire byzantin


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (572, 58 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1-58

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Collège de France. Bibliothèque byzantine. Fonds Thomas Whittemore.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AB I 60 a-c
  • Bibliothèque : Institut français d'études byzantines (Paris). Bibliothèque Jean de Vernon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R M 2005 / 3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Institut français d'études byzantines à Paris

Informations

  • Sous le titre : Georges-Gennadios Scholarios (vers 1400-vers 1472) : un intellectuel orthodoxe face à la disparition de l'Empire byzantin
  • Dans la collection : Archives de l'Orient chrétien , 20 , 0402-8775
  • Détails : 1 vol. (539 p.)
  • ISBN : 2-901049-21-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [507]-521. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.