Identités locales et reconfigurations territoriales dans les vallées pyrénéennes (Soule, Lavedan, Barèges)

par Béatrice Franques

Thèse de doctorat en Etudes rurales. Géographie

Sous la direction de Marie-Claude Cassé et de Hélène Guetat-Bernard.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Dans une perspective historique, cette thèse analyse les transformations des identités locales et leurs liens au territoire. Faisant l'hypothèse que sous les pratiques du "développement local" sont en jeu d'autres formes de l'occupation de l'espace que celles explicitées par les organismes publics, nous étudions dans le cas des vallées pyrénéennes les logiques sociales, historiques et territoriales de l'appropriation de ces prescriptions politiques. A partir de la décennie 1970 (à travers les "Pays" notamment), les pouvoirs publics franc��ais ont encouragé les populations rurales à identifier et à se saisir de leurs propres "ressources" pour assurer le "développement économique" de régions restées parfois marginales. Localement, ces reconfigurations territoriales ont participé à l'émergence de groupes qui, jusque-là, étaient restés invisibles dans le territoire. Cette recomposition des espaces sociaux s'est traduite par une appropriation politique et identitaire des espaces valléens.

  • Titre traduit

    Local identities and territorial reconfigurations in the Pyrenean valleys (Soule, Lavedan, Barèges)


  • Résumé

    From a historical point of view, this thesis analyses the transformations of the local identities and their bonds with territory. Making the assumption that under the "local development" practices other forms of space occupation, different from those clarified by the public organizations, are concerned, we study in the case of the Pyrenean valleys the social, historical and territorial logics of appropriation of these political regulations. From the 1970 decade (in particular through the "Pays"), the French public authorities encouraged the rural populations to identify and to seize on their own "resources" in order to ensure the "economic development" of areas sometimes remained marginal. Locally, these territorial reconfigurations took part in the emergence of groups which, up to that point, had remained invisible in the territory. This recombining of social spaces resulted in a political and identity appropriation of the spaces of the valleys.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (437 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 409-433

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2192
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.