Accession à la propriété et modes de vie en maison individuelle des familles modestes installées en périurbain lointain toulousain : les captifs du périurbain ?

par Lionel Rougé

Thèse de doctorat en Géographie et aménagement du territoire

Sous la direction de Marie-Christine Jaillet et de Jean-Paul Laborie.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse interroge, à partir d'une enquête compréhensive, les modes de vie des pavillonnaires toulousains et plus particulièrement ceux dont l'installation s'avère fortement contrainte par les conditions du marché immobilier et foncier. Si l'espace périurbain demeure le lieu de vie des couches moyennes, il s'est socialement diversifié, en particulier sous l'effet de la diffusion de l'accession sociale. Alors que pour bon nombre de périurbains, vivre en maison individuelle en périurbain correspond à une volonté de maîtrise de son environnement, pour les familles modestes rencontrées, l'acquisition d’un pavillon et sa localisation sont bien loin d'y répondre et nécessite une très forte mobilisation. Le décalage est grand entre la promesse d'une tranquillité et de bonnes relations sociales qui sous-tend l'accession à la maison individuelle en périurbain et le vécu de certains ménages fragilisés économiquement qui se sentent "captifs". Ce questionnement autour de l'habiter, montre les limites d'un modèle très prégnant dans la société française, celui de la maison individuelle en périurbain.

  • Titre traduit

    Property acquisition and ways of life in single-family homes for low-income families in the outer Toulousan suburbs : “captives” of the outer suburbs?


  • Résumé

    This thesis examines, on the basis of a comprehensive survey, ways of life among Toulousan detached home-owners and, in particular, those who face considerable constraints in becoming settled due to the conditions of the real estate and property market. Although the outer suburban area remains a predominantly middle class area, it is becoming socially diversified, particularly through the distribution of social acquisition. Whereas for many outer suburbans, this way of living reveals a desire to will one's own environment, for the low-income families interviewed, the acquisition and location of a detached house are far from sufficient and require an enormous effort. A large gap exists between the promise of a better life implied by the acquisition of a single-family home in the outer suburbs and the reality of certain economically fragile households who feel like "captives". This exploration of housing circumstances, reveals the limitations of a model deeply ingrained in French society, that of the single-family home in the outer suburbs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (381 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 322-337

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2486
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre interdisciplinaire d'études urbaines. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.