L'industrialisation des connaissances dans les sciences du vivant : le rôle de la technique

par José Wladimir Freitas Da Fonseca

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Mignot.

Soutenue en 2005

à Toulouse 1 .

  • Titre traduit

    ˜The œindustrialisation of life science knowledge : the role of the technique


  • Résumé

    L'objectif de ce travail consiste à comprendre le processus d'innovation dans les sciences du vivant. Le point de départ réside dans la prise en compte d'une relation très forte entre science, technique et industrie, notamment lorsqu'il s'agit du secteur des biotechnologies. Pour expliquer cette relation, nous nous appuyons sur le processus de technicisation du savoir, qui apparaît comme un lieu entre deux logiques. D'une part, la logique de la production de connaissances (les sciences), que l'on trouve dans les institutions publiques de recherche. D' autre part, la logique de cristallisation des connaissances sous forme de marchandises, que l'on trouve dans les industries. L'adéquation de ces deux logiques caractérise le processus d'innovation technique qui devient ainsi un lieu de passage obligé. La démarche générale s'articule autour de deux axes : les fondements théoriques et l'analyse expérimentale. En ce qui concerne les fondements théoriques il convient de montrer que le processus d'innovation et le processus de changement technique ne se réalisent qu'à partir de la science, de l'histoire, du temps et de la technique. Enfin, de façon expérimentale, il s'agit de montrer par quelques exemples que ces relations sont incontournables.


  • Résumé

    This thesis aims primarily at understanding the innovation process in the life sciences. The main assumption is that there is strong mutual relationships in the chain science-technique-industry, the tripod of life sciences. Methodologically, the idea is that those relationships may be explained by the process of technification of knowledge, which is the link of two logical methods. First, the logical method of producing knowledge (the sciences), followed by the public research institutions. Second, the logical method of crystallizing the knowledge, used by the industry. A technical innovation may provide the convergence of both methods, because it is a necessary step for both logival methods. The approach is twofold : theoretical foundations and empirical analysis. On the theoretical foundations grounds, it is proposed that the processes of innovation and technical change stem from the science, the history, the time and the technique. On the emperical side, it is described a large case study made up of eight different experiences stressing the adherence of the theory to the real world

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (389 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 280-293

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TSE2005/FRE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.