Le repli et l'imagination : essai de modélisation complexe des phénomènes territoriaux : le cas de l'intercommunalité dans le département du Tarn

par Claude Vautier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Claude Lugan.

Soutenue en 2005

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Peut-on représenter par un modèle la « personnalité » systémique d’un territoire, c’est-à-dire la configuration du système théorique qui est chargé de le représenter ? Peut-on prendre en compte dans ce modèle les aspects contradictoires que l’investigation suggère et, même, voir dans ces contradictions l’un des principes permettant au territoire d’assurer sa survie et sa transformation ? La thèse défendue ici est que l’on peut modéliser des phénomènes territoriaux à l’aide des concepts issus des sciences de la complexité initiée par Edgar Morin en opérationnalisant ceux-ci. C’est cette modélisation qui est réalisée ici pour le cas du développement de l’intercommunalité dans le département du Tarn. On part des représentations cognitives et idéologiques imprégnées de l’esprit des Lumières qu’ont les acteurs du territoire en montrant que ces acteurs « sont plus intelligents que leurs représentations », c’est-à-dire rusent avec elles ; puis on s’intéresse au territoire et à ses modes d’évolution, à travers les stratégies menées par les acteurs ; enfin, la modélisation permet de montrer que ces évolutions sont influencées par l’existence de caractéristiques systémiques représentées par les concepts de « couplage », « ouverture » et « redondance-variété » que l’on peut mesurer à l’aide d’une enquête associée à des entretiens dont les données font l’objet d’un traitement statistique approprié. Les résultats obtenus montrent que l’on peut ainsi mettre en place des modèles prospectifs complexes d’aide à la décision, pour éclairer et guider la gouvernance des territoires.

  • Titre traduit

    Self-retreat and imagination : for an applied complex model on territorial questions : a case study of the inter-communal phenomenon in the Tarn region


  • Résumé

    Is it possible to conceive a model which would accurately represent the systemic « personality »of a given territory ? Can such a model take into account observed internal contradictions and, even, find in these contradictions a fundamental principle which allows for the survival and transformation of this territory ? The present thesis suggest that it is in fact possible, utilizing concepts inspired by the study field of complexity as developped by Edgar Morin, and throug a process by which these concepts are made operational, to apply analytical models to territorial questions. Such a theoretical system or model is used here to study inter-communal development in the Tarn region, in France. Keeping in mind the actors’ Enlightenment-inspired cognitives and ideological representations, and the fact that through their practices, they rurn a blind eye, or are drawn into what we call the mètis. We then examine, through different strategies put forth by the actors, the territory’s evolutionary patterns. The application reveals the influence of specific systemic characteristics on these patterns,all of which are represented by the free major concepts of « coupling »,« openness » and redundancy-variete, mesurable through an interview-based study involving proper statistical analysis. The result suggest that complex prospective help-to-decision model can serve to better understand and help interritorial self-governance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (649 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 630-641

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2005-13
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 63053
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.