Le Christianisme et l'usage des plantes médicinales à Madagascar : relecture, réconciliation, réhabilitation

par Adrienne Rodolphe Robivelo

Thèse de doctorat en Théologie protestante. Éthique

Sous la direction de Jean-François Collange.

  • Titre traduit

    Christianity and usage of medicinal plants in Madagascar : rereading, reconciliation, rehabilitation


  • Résumé

    Nombreux sont les chrétiens malgaches qui refusent l'usage des plantes médicinales le qualifiant de pratique païenne. Certains partent même en guerre contre elles. Ils vivent pourtant dans un pays des plus pauvres au monde quant à sa situation économique, et paradoxalement très riche en flore possédant des propriétés thérapeutiques qui font le bonheur des laboratoires pharmaceutiques étrangers. Face à une paupérisation persistante, le recours à ces végétaux devient nécessaire, voire vital, étant donné que les médicaments d'importation ainsi que les soins hospitaliers sont inaccessibles à la grande majorité de la population. Nous voulons comprendre les raisons pour lesquelles les chrétiens concernés rejettent ces plantes, afin de les amener à les accepter et à les faire profiter, eux aussi, de cette richesse naturelle à portée de main. Par une approche théologique, que vient renforcer l'ethnobotanique, nous décrivons la vocation première des plantes et celle de l'homme, avec leurs évolutions respectives; l'objectif étant la réconciliation. Nous tentons une réhabilitation de l'usage des plantes à propriétés médicinales et, nous référant aux enseignements de Jésus, nous proposons un cheminement dans la foi qui devrait aider les chrétiens concernés à les utiliser sans se culpabiliser.


  • Résumé

    Many Malagasy christians refuse the use of medicinal plants as this is regarded as a pagan practice. Some even flatly reject them. They live however in one of the poorest countries in the world economically point of view, and paradoxically it has a very rich flora with therapeutic virtues which makes foreign pharmaceutical laboratories happy. Faced with a persistent impoverishment, resorting to these plants becomes necessary, even vital, given that imported medicines as well as hospital care are not accessible to the great majority of the population. We want to understand the reasons why the concerned christians reject these plants in order to urge them too to accept and to take advantage, of these natural resources within reach. A theological approach, reinforced by ethnobotanical studies, brings out the first vocation of plants and man, with their respective evolutions; the objective being to reconcile them. We are trying to rehabilitate the use of plants with medicinal proprieties and, referring to Jesus's teachings, we are offering them to advance in their faith, which should help the concerned christians to use them without feeling guilty for it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (346 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 295-316

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.728,2005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.