Le "De examinatione doctrinarum" de Jean Gerson (1363-1429) : et la réception universitaire des auteurs mystiques à la fin du Moyen Âge

par Xavier Marie Yves Loppinet

Thèse de doctorat en Théologie catholique. Histoire des religions

Sous la direction de François Boespflug.

  • Titre traduit

    Jean Gerson's (1363-1429) "De examinatione doctrinarum" and the reception of the mystical authors in the university of the late Middle Ages


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet un traité de discernement écrit par Jean Gerson (1363-1429), chancelier de l'université de Paris, intitulé De examinatione doctrinarum, "De l'examen des doctrines". Le premier tome de la thèse présente l'histoire du texte – inachevé, mais qui connut un remaniement stylistique - son édition critique, à partir de huit manuscrits, et sa traduction. Le second tome est constitué du commentaire suivi. Le sens du texte est éclairé par l'identité de ses destinataires, les Chartreux et les Célestins, grands lecteurs des mystiques comme Brigitte de Suède et Catherine de Sienne. Gerson a voulu engager ces lecteurs à la prudence. En suivant l'ecclésiologie de saint Paul et en reprenant à Gerson une partie de son analyse, il est proposé, en conclusion, de comprendre la littérature mystique et spirituelle comme étant rattachée au charisme de la prophétie qui, pour faire œuvre d'" édification " dans l'Eglise, doit être " interprétée " par les théologiens.


  • Résumé

    The object of this thesis is chancellor of the University of Paris, Jean Gerson's (1363-1429) De examinatione doctrinarum (On the examination of doctrines), a treatise on discernment. The first volume of the thesis contains the history of this incomplete yet stylistically modified text, its critical edition established from eight manuscripts and its translation. The second volume is a commentary of this texte. The meaning of this one is constructed with attention to the groups to which it was destined, the Carthusians and Celestines who profusely read mystics such as Brigit of Sweden and Catherine of Siena. Gerson intended to call these readers to prudence. Using saint Paul's ecclesiology and relying partially on Gerson's analysis, the conclusion proposes to understand mystical and spiritual literature as linked to the charism of prophecy which, to “edify” the Church, must be “interpreted” by theologians.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (127 f., 284 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 247-272. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.727,2005,1
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : U696/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.