Polyfonctionnalité de la locution "c'est-à-dire" : de l'équivalence à l'altérité

par Géraldine Jacquel

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-François Bonnot.

Soutenue en 2005

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    ˜ The œPolyfunctionality of the "c'est-à-dire" phrase : from equivalence to alterity


  • Résumé

    C'est-à-dire, locution conjonctive utilisée dans des emplois monologaux et dialogaux, est soumise à une contrainte de précédence / suite : elle relie ainsi deux énoncés, propositions finies indépendantes (on parle alors de portée large) ou constituants de phrase de nature variée (la portée est étroite). Elle peut se réaliser sous les deux formes c'est-à-dire et c'est-à-dire que, ne correspondant cependant pas aux emplois en portée étroite et large (la conjonction que n'étant pas toujours liée à la locution) et remplit essentiellement la fonction de coordonnant entre les énoncés. C'est est un marqueur de reformulation paraphrastique, opération définie par la relation d'équivalence sémantique existant entre les énoncés. Il témoigne non seulement de relations entre les mots mais aussi entre les mots et les choses, introduisant ainsi un référent ou encore entre des faits, indiquant alors une argumentation. C'est-à-dire est une locution polyfonctionnelle, la relation entre les énoncés qu'elle assemble va de l'équivalence à l'altérité.


  • Résumé

    C'est-à-dire, as a conjunctive phrase with monolingual and dialectic uses, salls under a constraint of preceding / following : it thus links two utterances that an either independent finite clauses (in this case the scope is said to be large) or phrasal constituents of various nature (the scope is then said to be narrow). It can occur both as c'est-à-dire and as c'est-à-dire que, but this distinction is not similar to that between narrow and large scopes since the conjunction que is not always dependent on c'est-à-dire and the phrase frequently performs a coordinative function. C'est-à-dire is a marker of paraphrastic reformulation, that is based on a semantic relation of equivalence beween the utterances. It testifies not only to relations between words, but also to relations between words and things (by introducing a referent), as well as to relations between words and facts, indicating then an argumentation. C'est-à-dire is a polyfunctional phrase and the relation between the utterances that it links goes from equivalence to alterity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (615 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 577-593. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2005,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2005,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.