La Question routière dans le département du Haut-Rhin (1800-1870)

par Jean-Luc Chateaudon

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Vogler.

Soutenue en 2005

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Le sujet concerne le domaine routier (toutes les routes et tous les chemins vicinaux organisés en réseaux) sur l'ensemble du département du Haut-Rhin (dont la superficie a d'ailleurs varié à l'époque considérée). Le choix de ce département n'est pas fortuit : en effet, dans cette contrée à la fois frontalière et riche économiquement, un gros effort a été réalisé dans le domaine routier, ce qui se remarque encore actuellement (forte densité routière). Dans cet ordre d'idée, la période retenue (1800-1870) représente pour sa part le coeur, le moment privilégié d'un temps long couvrant deux siècles (du début du 18e siècle au début du 20e siècle), qui a vu la mise en place d'infrastructures routières enfin correctes et nombreuses. Nous nous situons aussi au début de l'essor du chemin de fer, qui éclipsera en partie la route par la suite. Le questionnement, quant au sujet qui nous concerne, est double. Un premier faisceau de questions concerne l'ensemble de l'oeuvre réalisée, ainsi que les moyens (financiers, humains et matériels) qui ont été mobilisés. Il en va de même des vicissitudes traversées et des problèmes (de toute nature) qu'il a fallu surmonter. Ensuite, un second faisceau de questions concerne la philosophie de ce qui a été réalisé et en tout premier lieu les stratégies qui ont été choisies par les Autorités : sont-elles différentes des précédentes et ont-elles évolué au cours de la période ? De plus, qu'est-ce qui a motivé leur choix et quels groupes de pression (de toute nature) l'ont emporté, à telle ou telle époque et /ou à tel ou tel moment ? Finalement et plus globalement, est-il possible de porter un jugement d'ensemble et donc de tirer un bilan en 1870, quant à l'adéquation existant, alors, entre les réalisations et les besoins supposés du département,à tout point de vue ? 1870 qui marque également l'arrivér des Allemands, qui n'auront qu'à parachever l'oeuvre, mais souvent selon d'autres logiques et d'autres priorités.

  • Titre traduit

    A study on the road network in the "Departement du Haut-Rhin" (France) (1800-1870)


  • Résumé

    The purpose of this work is to carry out a survey on the road network such as it was from 1800 up to 1870, in the "Departement du Haut-Rhin" (the size of which varied at that time. The choice of this "departement" is a deliberate one. As a matter of fact, owing to its proximity with Germany as well its economic wealth, a considerable amount of -work had been put forth in order to develop the road network- as the density of today's network clearly shows. The period under study witnessed the achievement of a reliable, dense road system. It was also the time when the railroads were making a breakthrough and eventually nearly brought about the disappearance of the road network. Our study is two fold. The first part of it is dedicated to the different achiievements, the (financial, human ,material) means used to carry them out and the obstacles that had to be overcome. The second part deals with the philosophical aspects underlying these achievements and most of all the Authorities' choice of the strategies which brought them about. Were these strategies different from the previous ones ? Did they change over this period ? What was the motivation behind the Authorities' choices, what lobbies got the upper hand ? Eventually, how appropriate to the needs of the "departement" were these achievements ? 1870 was also the year when the Germans came and put the finishing touches with a logic and priorities that differed from the French's.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (473 f., 117 f. de pl., 92 f. de pl., 31 f., 16 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 447-468

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2005,1
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHA/1
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHA/2
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHA/3
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHA/4
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHA/5
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHA/6
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHA/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.