Les Terres cuites de l'espace ibérique (VIIIe-IIe s. Av. J. -C. ) : étude des figurines, décors et vases plastiques

par Frédérique Horn

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité

Sous la direction de Anne-Marie Adam.

  • Titre traduit

    Study of the terracotas in the Iberian Peninsula between the eighth and second centuries B. C.


  • Résumé

    Ma thèse, intitulée "Les terres cuites de l'espace ibérique (VIIIe-IIe s. Av. J. -C. ). Etude des figurines, décors et vases plastiques" correspond à une étude exhaustive des terres cuites découvertes de l'Andalousie au sud de la France. Elle s'articule chronologiquement entre deux moments clefs de l'histoire de la Méditerranée Antique : d'une part l'expansion phénicienne, datée des VIIIe-VIIe s. Av. J. -C. , et d'autre part la Seconde Guerre Punique et la progressive romanisation de la péninsule Ibérique, à la fin du IIIe-début du IIe s. Av. -C. Les résultats de ces travaux d'analyse d'un millier de terres cuites ont permis la mise en évidence du rôle primordial du monde punique dans la transmission aux Ibères aussi bien des modèles iconographiques que des usages liées à ces sculptures en argile. La problématique des recherches doctorales était donc avant tout d'étudier ces échanges culturels. En effet à partir du IVe s. Av. J. -C. , les Puniques ont diffusé non seulement leurs propres terres cuites mais aussi les matériels de Grande Grèce, grâce à leur domination commerciale de la Méditerranée occidentale. La relation entre d'une part l'Italie méridionale, la Sardaigne et la Sicile et d'autre part le pénisule Ibérique est patente à deux niveaux. Premièrement, les modèles iconographiques développés dans les terres cuites puniques de la péninsule Ibérique, puis par imitation dans les terres cuites ibériques, sont largement empruntés au monde grec d'Italie méridionale. Deuxièmement, la majorité des terres cuites importées dans le monde ibérique procèdent de Sicile mais surtout de Sardaigne. Ainsi, nous assistons à la mise en place, en Méditerranée occidentale, d'une sorte de "communauté stylistique" dont les trois extrémités correspondent à l'Italie méridionale, à l'Espagne, et à l'Afrique du Nord.


  • Résumé

    My extensive study of terracotas discovered in the region between Andalucia and the south of France is focused on the period between two key events in the history of the Ancient Mediterranea : the Phoenecian expansion (between the eighth and seventh centuries B. C. ) and the Second Punic War and the ensuing romanisation of the Iberian Peninsula. The analysis of over a thousand artifacts dating from this period has provided evidence for the central role the Punic civilisation played in the transmission of terracotas, and the usage and iconography associated with it, to the Iberian Peninsula. From the 4th century B. C. Onwads the Punics were a dominant commercial force in the western Mediterranean, and they were therefore able to disseminate their own coroplastic production as well as that from the Great Greece. The resultant cultural links forged between mainland Italy, Sicily, Sardinia and the Iberian Peninsula are evident in the archaeological sphere. Firstly, the iconography used in Punic terracotas found in the Iberian Peninsule -which, was then replicated in Iberia ones- is highly influenced by the Greeks based in mainland Italy. Secondly, the majority of the coroplastic artifacts imported into Spain during this period comes from Sardinia or Sicily. These discoveries strongly support the establishment of a "stylistic community" comprising mainland Italy, Spain and northern Africa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (542 f., 362 f., 362 f., 273 f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, p.461-542

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2005,1
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Maison Interuniversitaire des sciences de l'homme Alsace.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Th, Hor F, 1-5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.