Efficiency of the evolution paths for space transportation system (STS) technology : a qualitative analysis

par Jae Seung Chun

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Cohendet.

Soutenue en 2005

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Efficience des sentiers d'évolution des technologies des systèmes de transport spatial (STS) : une analyse qualitative


  • Résumé

    Cette étude vise à analyser les facteurs à l'origine des problèmes rencontrés par les programmes américains de développement de lanceurs réutilisables (Reusable Launch Vehicles – RLV), en évaluant la plausibilité des sentiers d'évolution technologique. Afin d'arbitrer entre les sentiers, nous construisons dans un premier temps l'ensemble des sentiers évolutionnaires physiquement possibles, tels que déterminés par les facteurs purement endogènes. Nous avons dans un deuxième temps analysé leur plausibilité. Pour mener à bien la première étape nous avons élaboré une nouvelle méthodologie, ' l'Arbre Hiérarchique d'Evolution Hors Facteurs Exogènes ' (AHEHFE). A l'aide de cette méthodologie, nous avons tout d'abord développé un répertoire des options technologiques des lanceurs puis construit l'arbre hiérarchique évolutionnaire à partir des lanceurs répertoriés, en appliquant les règles d'évolution suivantes: le classement d'hérédité des éléments technologiques et le degré de complexification. Pour la deuxième étape, nous avons trié les sentiers évolutionnaires soutenables en appliquant les facteurs exogènes à l'AHEHFE, puis analysé leur plausibilité en fonction de deux critères d'évaluation: le degré de difficulté de l'apprentissage et l'efficience de la création de connaissances et de leur consolidation. Ces deux critères découlent de la nature du domaine des Systèmes de Transport Spatial (STS), domaine intensif en connaissances où la création de connaissances joue un rôle crucial dans le développement de l'industrie tout comme dans la technologie du produit. Notre analyse démontre que l'approche 'bottom up' offre un sentier plus plausible que l'approche 'top down'. Le cas des programmes de développement américains de RLV montre par ailleurs que les programmes orientés mission initiés par le gouvernement sont basés sur l'approche 'top down' alors que deux initiatives privées, le lanceur Pégase et le véhicule suborbital SpaceShipOne relèvent de l'approche ' bottom up'. Cette étude de cas a partiellement confirmé que l'approche 'top down' est moins plausible, au vu de l'échec du développement du X-33 et des coûts d'opération extrêmement élevés de la navette spatiale. En ce qui concerne l'approche 'bottom up', le nombre de programmes de RLV en cours est insuffisant pour fournir les données nécessaires à une analyse satisfaisante permettant de conclure sur la plausibilité de cette approche.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXV-278 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 253-269

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/CHU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.