Les Politiques de soutien à l'innovation, une approche cognitive : le cas des Cortechs en Alsace

par Anne Sander

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Francis Kern.

Soutenue en 2005

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    En nous saisissant de deux champs d'étude, l'économie des connaissances et l'économie régionale, qui se sont intéressés à l'innovation et qui ont souvent évolué de manière parallèle, sans que les apports de l'un ne nourrissent forcément l'autre, nous avons apporté un nouvel éclairage sur le concept d'innovation en le définissant comme un processus qui implique une interaction entre ces deux champs d'études en prenant en compte : - la création de connaissances et de compétences, qui concerne aussi bien les entreprises que les institutions, et plus généralement, tout le territoire que nous définissons comme une région apprenante ou learning region, - son caractère cumulatif dans les firmes, dans les institutions et sur un territoire donné,- son interactivité entre des individus, des firmes, mais aussi des institutions,- sa localisation dans des communautés cognitives. En analysant les politiques de soutien à l'innovation mises en place en France durant les cinquante dernières années, il est apparu que le dispositif Cortechs (Convention de recherche pour les techniciens supérieurs) en Alsace s'est distingué en intégrant dans son fonctionnement, les différentes caractéristiques de l'innovation sur lesquelles nous avons mis l'accent. Cependant, nous avons également observé que le dispositif Cortechs a évolué depuis son lancement en 1988. Ces acquis positifs ont été largement soulignés. Pour certaines évolutions, suite aux résultats de nos travaux, nous avons proposé des améliorations du dispositif, principalement pour favoriser la formation des techniciens et des représentants d'institutions, en insistant sur l'échange d'expérience et donc in fine, la création de connaissances et de compétences au sein de communautés cognitives. Ces communautés deviennent des communautés engagées dans les processus d'innovation des firmes et des institutions privées ou publiques, dans un maillage de réseaux sur un territoire.

  • Titre traduit

    Innovation policies, a cognitive approach : the case of Cortechs in Alsace


  • Résumé

    Our investigation spans two fields of study, knowledge economics and regional economics, which are both interested in innovation and which often evolve in a parallel way without necessarily completing each other. We shed new light on the concept of innovation as a process which implies an interaction between these two fields of studies while taking the following into account: - creation of knowledge and competences, which concerns firms, institutions and the territory as a whole (Territory which is defined as a Learning Region), - its cumulative character in firms, institutions and on a given territory, - its interactivity between individuals, firms, but also institutions,- its localization in cognitive communities. By analyzing innovation policies implemented in France over the last fifty years, it appeared that the Cortechs (Research Agreements for high-level technicians) proved unique in Alsace, as it integrated in its operation, the various characteristics we proposed above. However, we also observed that the Cortechs had evolved after it was launched in 1988. These positive assets were largely underlined. For some evolutions, following the results of our research, we proposed to improve the tool, a renewal device (or set up), mainly to support the training of technicians and employees of institutions, while insisting on the sharing of experience, best practices, thus in fine, the creation of knowledge and competences within cognitive communities. These communities become communities engaged in the processes of innovation of firms and public and private institutions, in a grid of networks within a territory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 229-242

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2005/SAN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.