Identification,stabilisation et inhibition de l'interaction monomère S-monomère F des leucotoxines à deux composés de Staphylococcus aureus

par Olivier Joubert

Thèse de doctorat en Aspects Moléculaires et Cellulaires de la Biologie.Bactériologie

Sous la direction de Gilles Prevost.

Soutenue en 2005

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Staphylococcus aureus est la bactérie la plus fréquemment isolée en milieu hospitalier. Parmi de nombreux facteurs de virulence, elle produit des leucotoxines à deux composés, riches en feuillets  et formant des pores. Les leucotoxines résultent de l'interaction synergique d'une protéine de classe S avec un ligand membranaire, puis d'une de classe F. Elles s'associent à la surface membranaire en hexa, hepta ou octamères de façon coopérative, et ciblent les cellules immunitaires de l'hôte. Notre étude a porté sur le mode d'action de ces toxines sur la base des structures des monomères solubles. Notre contribution à l'étude du mécanisme d'action de ces leucotoxines montre que la partie N-terminale n'interagit probablement pas avec les monomères adjacents lorsque le pore est formé, contrairement à ceux de l'α-toxine. L'obtention d'hétérodimères biologiquement actifs de la première interface nous permet d'affirmer la parité du pore formé par les leucotoxines (hexamère ou octamère). Nous avons identifié des interactions préférentielles entre certains aminoacides et de nouvelles différences structurales avec l'alpha-toxine. Un hétérodimère HlgA T28C~HlgB N156C est cristallisé. Cela permettra de résoudre la structure de HlgA. L'identification des aminoacides en interaction sur la seconde interface permettrait de résoudre in fine la structure du pore constitué par HlgA/HlgB, puis le développement de molécules inhibitrices de l'association. Cette inhibition constitue un axe majeur de la poursuite de ce travail pour l'étude de leur rôle dans la virulence de la bactérie. Avec les CXXX, nous avons identifié des molécules capables d'inhiber toutes les toxines formant des pores de S. Aureus. La stabilisation de l'interaction des monomères des leucotoxines n'est donc qu'une des possibilités qui permet d'envisager leurs applications dans différents secteurs des biotechnologies : stimulateurs de l'immunité, vecteurs de perméabilisation cellulaire, anti-tumoraux, biosenseurs.

  • Titre traduit

    Identification,stabilization and inhibition of the interaction monomer S-monomer F of the bicomponent staphylococcal leucotoxins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (287 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.223-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2005;4949
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.