Expression hétérologue de récepteurs couplés aux protéines G dans la levure Pichia pastoris : Une contribution au projet MePNet

par Nadia Cherouati

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Franc Pattus.

Soutenue en 2005

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    La famille des Récepteurs Couplés aux Protéines G (RCPG) est la plus importante famille de récepteurs transmembranaires responsables de la transduction de signaux extracellulaires. Cette famille protéique représente l'une des plus importantes catégories de cibles thérapeutiques puisqu'elles sont la cible de près de 60% des médicaments actuels (Howard et al. 2001, TIPS 22:132-140). Le travail présenté dans ce manuscrit est une contribution au projet de recherche européen MePNet (Membrane Protein Network) (Lundstrom K. 2004, Curr Opin Drug Dicscov Devel. 3 :342-346). Le but de ce projet de biologie structurale consiste à exprimer une centaine de protéines membranaires de la famille des RCPG dans trois systèmes d'expression différents (Escherichia coli, Pichia pastoris et cellules de mammifères infectées par le Virus de la Forêt de Semliki - SFV). Ce travail de thèse a participé au développement de méthodologies adaptées aux contraintes du programme et permettant dans un premier temps le clonage des 100 gènes de RCPG sélectionnés pour le projet ainsi que la sélection des clones, l'expression et la caractérisation des récepteurs produits dans la levure P. Pastoris. Ce travail s'est ensuite consacré à l'étude d'un panel de récepteur représentatif de la famille des RCPG et pour lesquels une étude plus approfondie a été réalisée afin d'optimiser les niveaux d'expression ainsi que les conditions de solubilisation et de purification.

  • Titre traduit

    Heterologous expression of G protein coupled receptor in the yeast Pichia pastoris : A contribution to the MePNet program


  • Résumé

    The superfamily of G protein-coupled receptors (GPCRs) mediate many important cellular signal transduction events. These membrane proteins are targets of 60% of the drugs nowadays used in therapeutics (Howard et al. 2001, TIPS 22:132-140). The work presented here was a contribution to an european research project MePNet (Membrane Protein Network) (Lundstrom K. 2004, Curr Opin Drug Dicscov Devel. 3 :342-346). The goal of this structural biology project is to overexpress hundred GPCR in three different expression system (Escherichia coli, Pichia pastoris and mammalian cells infected by Semliki Forest Virus - SFV). This thesis project contributed to develop high throughput methods for the cloning of the 100 selected GPCR genes, but also for the selection, expression and the characterisation of the receptors produced in the yeast P. Pastoris. Then, this work focused on the expression levels optimisation of a shorter panel of GPCRs and investigation of solubilisation and purification conditions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.279-300

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2005;4892
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.