Inactivation de l'α(1. 3)-fucosyltransférase et de la β(1. 2)-xylotransférase, en vue de la production de protéines recombinantes d'intérêt thérapeutique chez la luzerne

par Christophe Sourrouille

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Véronique Gomord.

Soutenue en 2005

à Rouen .


  • Résumé

    Ces travaux développent la stratégie de PTGS dans l'optique d'inhiber les activités de l'α(1. 3)-fucosyltransférase et de la β(1. 2)-xylotransférase chez Medicago sativa. Dans cette perspective, nous avons cloné et caractérisé les ADNc codant ces deux glycosyltransférases. Pour induire chez M. Sativa le PTGS, nous avons transformé des plantes avec des constructions sens, antisens et intron-hairpin ARN (ihpARN) ciblant soit les α(1. 3)-FucT, soit la β(1. 2)-XylT. Nous avons sélectionné un transformant qui présente une forte diminution du niveau de l'α(1. 3)-fucosylation de ses glycoprotéines et deux plantes présentant une diminution de la β(1. 2)-xylosylation. Chez ces plantes, nous avons montré une forte diminution des transcrits correspondant aux glycotransférases ciblées. Enfin, nous avons démontré que les constructions " inhibitrices " réalisées à partir de l'ADNc de la β(1. 2)-XylT de M. Sativa, sont capables d'induire le PTGS dans un système hétérologue : les cellules de tabac BY-2.


  • Résumé

    This work develops the strategy of PTGS with the aim of inhibiting α(1. 3)-fucosyltransferase (FucT) and β(1. 2)-xylotransferase (XylT) activities in Medicago sativa. From this perspective, the cDNAs coding for these two glycoltransferases have been cloned and characterized. To induce the PTGS in M. Sativa, we have transformed plants with sens, antisens and intron-hairpin ARN (ihpARN) constructs targeting either α(1. 3)-FucT or β(1. 2)-XylT. Then, we have selected one transformant presenting a decrease in α(1. 3)-fucosylation of its glycoproteins and two plants presenting a reduction in the β(1. 2)-xylosylation. In addition, in these plants, we have shown a strong diminution in the amount of α(1. 3)-FucT and β(1. 2)-XylT transcripts respectively. Furthermore, we have demonstrated the “inhibiting” constructs realized from the M. Sativa β(1. 2)-XylT cDNA are able to induce the PTGS in a heterologous system: tobacco BY-2 cells.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.310 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05/ROUE/S046
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 05/ROUE/S046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.