Etude du 26RFa, un neuropeptide appartenant à la famille des peptides RFamide. Caractérisation et distribution du précurseur, du peptide mature et de ses sites de liaison dans le système nerveux central des mammifères

par Federica Bruzzone

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire. Neurosciences

Sous la direction de Nicolas Chartrel.

Soutenue en 2005

à Rouen en cotutelle avec l'Università degli studi (Gênes, Italie) .


  • Résumé

    26RFa is a novel neuropeptide that exerts important orexigenic activity in rodents, but up to now, the mature form of 26RFa produced in mammals was not elucidated. We have shown that 3 distinct forms of 26RFa are present in the human brain. In addition, the occurrence of 26RFa-containing neurons in the ventromedial and paraventricular nuclei of the human hypothalamus suggests that 26RFa contribute to the control of feeding behavior in human as observed in rodents. The distribution of 26RFa binding sites that we have performed in the rat central nervous system reveal that, in addition to its function in the regulation of food intake, 26RFa may play an important role in the transmission and integration of olfactive, auditory, visual and nociceptive stimuli. Finally, competition experiments suggest that 26RFa may bind with high affinity another receptor than GPR 103 that was considered, until now, as the single cognate receptor of 26RFa.

  • Titre traduit

    Study of the 26Rfa a neuropeptide belonging to the family of Rfamide peptides. Characterization and distribution of the precursor, mature peptide and the site of binding in the mammals central nervous system


  • Résumé

    Le 26RFa est un nouveau neuropeptide qui exerce une forte activité orexigène chez les rongeurs, mais jusqu'à présent, la forme mature de 26RFa chez les mammifères n'était pas connue. Nous avons montré que 3 formes distinctes de 26RFa sont produites dans le cerveau chez l'homme. De plus, la présence de neurones à 26RFa dans le noyau ventromédian et le noyau paraventriculaire de l'hypothalamus humain suggère que le 26RFa est aussi impliqué dans la régulation de la prise alimentaire chez l'homme. La cartographie des sites de liaison au 26RFa que nous avons réalisée dans le système nerveux central du rat indique, qu'en plus de ses fonctions dans le comportement alimentaire, le 26RFa pourrait jouer un rôle important dans la transmission et l'intégration de stimuli olfactifs, auditifs, visuels et nociceptifs. Enfin, nos résultats suggèrent que le 26RFa est le ligand d'un autre récepteur que le GPR 103 qui était considéré jusqu'alors comme son récepteur attitré.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 118 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05/ROUE/S014
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 05/ROUE/S014
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.