Pauline Kergomard (1838-1925) ou la grandeur civique : figure absente, figure présente

par Micheline Vincent-Nkoulou

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean Houssaye.

Soutenue en 2005

à Rouen .


  • Résumé

    Inspectrice générale des écoles maternelles nommée en 1881 par Jules FERRY, Pauline RECLUS épouse KERGOMARD a pendant près de quarante ans (1879-1917) été au service de l'école maternelle française. Mais l'histoire de l'éducation par les figures ne l'a pas retenue. Aujourd'hui on trouve même des enseignants des écoles maternelles qui ne la connaissent pas. Pauline KERGOMARD est exclue du " monde de l'opinion ", ce " monde " dans lequel la célébrité est la grandeur. De ce constat de départ qui a motivé notre intérêt pour Pauline KERGOMARD nous avons fait une réalité de l'Histoire de l'éducation par les figures au fil de nos interrogations et des réponses que nous avons apportées dans la première partie de ce travail. Il nous a ensuite fallu comprendre pourquoi une grande figure qui a fait quelque chose de remarquable, puisqu'elle n'est pas moins que " la fondatrice de l'école maternelle française ", n'a pas été retenue par l'histoire de l'éducation par les figures. Pour ce faire nous avons repensé la place des grandes figures de l'éducation, à l'aune des grandeurs, un concept que nous avons emprunté, à la suite de Daniel HAMELINE, à Luc BOLTANSKI et Laurent THEVENOT. Reprenant alors nos interrogations à la lumière des grandeurs et des " mondes ", nous sommes allée chercher pourquoi l'histoire de l'éducation par les figures n'a pas retenu Pauline KERGOMARD, la fondatrice de l'école maternelle française. De ces voyages dans ces " mondes ", à la recherche de notre explication, nous avons acquis la certitude que Pauline KERGOMARD est l'exemple type d'un mode de construction de l'histoire, qu'il a été passionnant de mettre à jour.


  • Résumé

    In 1881 Pauline RECLUS married KERGOMARD was appointed Général Inspector for nursery schools by Jules FERRY and served French nursery school eduction for nearly forty years. But the history of influential figures in education make no mention of her. Today there are even nursery school teachers who have never heard of her. Pauline KERGOMARD was excluded from the “ world opinion”, a “world” in which fame means greatness. This realization was the starting point which motivated our interest in Pauline KERGOMARD, and the first part of this document we have studied the history of education as seen through influential figures by means of questions and answers. Then we have tried to understand why an influential person who did something remarkable, since she was actually the founder of the French nursery school, has been overlooked by the history of influential figures in education. To do this we have studied influential figures as far as their greatness is concerned, a concept we borrowed following Daniel HAMELINE, in Luc BOLTANSKI et Laurent THEVENOT. Returning to our questions in the light of greatness and “worlds” we have gone on to find out why the history of influential figures in education overlooked Pauline KERGOMARD, the founder of French nursery school. From our exploration of these “Worlds” while searching for an explanation, we have come to the the conclusion that Pauline KERGOMARD is a typical example of a way of constructing history which was extremely interesting for us to discover.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (345-342 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 320-331. index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : V9839
  • Bibliothèque : Université catholique de l'Ouest - Établissement d'enseignement supérieur privé. Bibliothèque universitaire Lettres, sciences humaines et religieuses.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 101 (II)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.