Les enjeux de l'attitude performative dans le champ chorégraphique français : 1993-2003

par Céline Roux

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Jean-Marc Poinsot.

Soutenue en 2005

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Au-delà des difficultés sémantiques du vocable performance, en se fondant sur le cadre historique de son émergence, cette thèse valorise le concept d'attitude performative qui, dans le champ chorégraphique français, au travers de la décennie 1993-2003, a bénéficié d'un nouvel espace favorable à son épanouissement. Cette attitude performative, contre-pouvoir critique d'un système qui ne répond plus aux désirs des créateurs, propose des alternatives invitant à des évolutions possibles sans révolution inéluctable. Dégénérescence pour certains, libération créatrice pour d'autres, elle s'établit à la fois sporadiquement et aussi en mode réseau pour une génération inconditionnelle. Ni genre, ni mode de création, cette attitude génère un " état d'être " face à la création chorégraphique et à la notion de représentation dans des projets au service des discours. Les projets de cette génération sont nécessairement polymorphes, protéiformes, invitant à partager leur nature transdisciplinaire. L'attitude performative est à la confluence de quatre enjeux théoriques et conceptuels, un lien paradoxal entre concept et expérimentation, une mise en danger dans l'effectuation, une nouvelle prise en considération du spectateur comme participant à l' "être au monde " et la volonté d'enrayer le mode de production. Enfin, dans son essence même, cette attitude, au-delà des situations formelles et médiumniques, se situe toujours dans un positionnement critique face au " grand casino mondial " pour contrecarrer " l'être performant ". Chaque étude de cas est révélatrice de ces enjeux récurrents, véritables véhicules de cet " état d'être ", fondements d'un " art relationnel ".

  • Titre traduit

    ˜The œstakes of performative attitude in the French choregraphic field : 1993-2003


  • Résumé

    Beyond the semantic difficulties of the term performance, taking basis on the historical framework of its emergence, this thesis emphasizes the concept of performative attitude which in the French choreographic field, throughout the 1993-2003 decade, benefitted form a new context favorable to its development. This performative attitude embodies a critical opposition force to a system that no longer corresponds to the creator's desires, offers alternatives encouraging possible evolutions without involving an ineluctable revolution. Degeneracy for some, creative liberation for others, it etablished itself both sporadically and as a network for a generation completly devoted to the idea. Neither a genre nor a system of creation, this attitude generates “a state of being”in the face of choreographic creation and the notion of performance in projects serving discourses. The projects of this generation are necessarily polymorphous, protean, inviting to share their interdisciplinary nature. The performative attitude is at the bridge of four theorical and conceptual stakes : a paradoxical link between concept and experimentation ; the taking of risks in effectuation ; the audience being taken into account in a new way as participating in the “being of the world” : and the will to curb the mode of production. Finally, the essence of this attitude, beyond formal and medium situations always established itself in a critical positioning towards the “big world casino” to thwart the “performing being”. Each case study reveals these recurrent stakes which are true vehicles for this “state of being”, basis of a “relational art”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (504 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 371-410. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2005/74/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005/REN2/0037
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3411
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2159
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.