Evolution de la variabilité de la fréquence et de l'intensité des tempêtes en Europe de l'Ouest

par David Jouan

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Marchand.

Soutenue en 2005

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Dans le contexte du réchauffement climatique, ce travail étudie l'évolution de la fréquence et de l'intensité des événements extrêmes de vent fort. L'objectif de cette étude est d'établir une relation fonctionnelle entre la vitesse du vent observée près du sol et la configuration locale du champ de tourbillon à 850 hPa, à l'aide d'une ACP. Ensuite une méthode de régression multiple est employée pour désagréger le vent en surface. Les valeurs extrêmes de retour sur 50 ans sont ensuite calculées par une loi de Gumbel. Les résultats du modèle de désagrégation ainsi que les valeurs extrêmes de retour donnent de bons résultats dans la partie Nord de la France, mais sont sous-estimées dans la partie Sud. Cette méthode est ensuite appliquée à la simulation de climat actuel du modèle Arpège-Climat de Météo-France. La comparaison modèle- observations indique que le nombre ainsi que l'intensité des dépressions sont sous-estimées par le modèle, particulièrement en Méditerranée, même si les structures spatiales des dépressions sont bien reproduites

  • Titre traduit

    Changes in windstorms variability in term of frequency and intensity in Western Europe


  • Résumé

    In the context of global warming, this study focuses on the variation of the storm activity in term of intensity and frequency. In this work, a relationship is establish between wind speeds at ground level and parameters that characterize the structure of the vorticity fields at 850hPa level by using a PCA. The transfer's relationship is then found by applying a classical Multiple Regression. The Gumbel distribution is used to assess the 50-year return period. This downscaling model results and the return period of extreme winds results are in accordance with observation data in the North part of France, but are underestimated in the South part. These relations are then implemented to present climate scenario of ARPEGE, the Atmospheric General Circulation Model (AGCM) of Météo-France. Comparing results from present climate scenario and observations data indicates that the number and the intensity of cyclones are underestimated by the model, especially over the Mediterranean region, but the spatial pattern is in accordance with observations

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 140-151. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2005/60

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005/REN2/0030
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2158
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.