Pratiques et représentations linguistiques régionales dans le nord de l'Ille-et-Vilaine

par Cécile Picard Mahé

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Philippe Blanchet.

Soutenue en 2005

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Les pratiques linguistiques au Nord de l'Ille et Vilaine révèlent des interférences entre le parler local d'Oïl, appelé gallo et le français. La grande proximité typologique des systèmes linguistiques en contact entraîne souvent chez les locuteurs une non différenciation claire de ces mélanges de code ou d'alternance de code. Les paramètres sociolinguistiques et communicationnels freinent parfois l'apparition des traits locaux, mais les locuteurs et notamment les enfants à l'école produisent régulièrement une interlangue stigmatisée. Le rôle des représentations a en effet corrélé à une diglossie. Celle-ci a fragilisé les locuteurs et créé une insécurité linguistique. L'école a joué un grand rôle dans cette représentation négative, aussi, est-il ici proposé d'adapter des méthodes didactiques basées sur celles du F. L. E. , afin de tenir compte de la langue première des élèves. On propose une pédagogie qui aide les apprenants à prendre conscience de ces interférences, afin qu'ils puissent les gérer et acquérir le français " normé " des institutions scolaires.

  • Titre traduit

    Regional practices and representations in the north of Ille et Vilaine


  • Résumé

    Linguistic habits in the north of Ille et Vilaine reveal mixtures between the local " langue d'Oïl " called gallo and french. The typological closeness of the two linguistic styles often leads the speakers to be unaware that they are switching or mixing from on code to the other. The sociolinguistic and communicational parameters sometimes hinder the use of regional phrases or sentences, but the speakers and in particular children at school, regularly produce a stigmatized in-between language. The main impact of the language représentations correlates with diglossia and vice versa. This diglossia has significantly weakened the speakers' self confidence and created linguistic insecurity. Schools have had a major role in this negative phenomenon, hence, as it is proposed here, the didactic methods should be adapted and based on French as Foreign Language, in order to consider the schoolchildren's first language. A pedagogy which helps the learners to be aware of these linguistic interferences is developed here, in order for them to be able to acquire and manage to use the required Standard French of the Department of Education.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211-[99] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 193-206. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2005/44

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005/REN2/0022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.