Regards sur le Moyen Age, émergence et mise en communication d'un patrimoine médiéval : les remparts urbains aux XIXème et XXème siècles en Bretagne

par Manuelle Aquilina

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Merdrignac.

Soutenue en 2005

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Au début du XIXème siècle, les villes bretonnes se sentent étouffées par leurs enceintes médiévales ; deux siècles plus tard, elles s'enorgueillissent de mettre en valeur ce patrimoine. Lorsque la charge des remparts urbains du Moyen Age échoit aux municipalités bretonnes, celles-ci gèrent avant tout les anciennes fortifications en fonction de leur éventuelle rentabilité, leur conservation étant surtout passive. Peu à peu, un souhait de préserver ce patrimoine émane des érudits locaux et rejoint la démarche de la Commission des Monuments Historiques. Cette reconnaissance des remparts en tant que monument du patrimoine donne lieu à de nombreux débats et n'intervient parfois que très tard dans le XXème siècle. En revanche, après leur difficile intégration dans la sphère du patrimoine, les enceintes médiévales sont entrées en force, au cours des vingt dernières années, dans le champ de la médiatisation, servant très souvent de support à la communication patrimoniale des villes

  • Titre traduit

    Insights into the Middle Ages, emergence and media utilization of a medieval heritage : urban ramparts in Brittany in the 19th and 20th centuries


  • Résumé

    At the beginning of the 19th century, Breton towns are constricted by their medieval walls. Two centuries later, they feel proud of having preserved and enhanced this heritage. When the upkeep of urban walls became the bailiwick of Breton municipalities, the old fortifications were dealt with as any other piece of real estate, still, urbanistic inertia furthered passive preservation. The wish to preserve this historical heritage, backed by local erudites, merged at national level with the steps followed by the Commission for Historical Monuments. The acknowledgement of ramparts as historical monuments, both by populations and municipalities, resulted in numerous efforts which at times only occurred very late in the 20th century. Nevertheless, after a problematic integration into the sphere of heritage, medieval walls have become a major asset in the field of media communication over the last twenty years, and they are often used to back up the patrimonial communication of towns

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (513, 151 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 466 - 513. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2005/14/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005/REN2/0007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.