Développement de modèles de similitude en fréquence pour les liaisons terre-espace en EHF

par Olivier Brisseau

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Alain Bourdillon.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les systèmes satellites de télécommunication en bande ka et V subissent des affaiblissements soudains et intenses. Une des techniques employée pour lutter contre ces phénomènes est le contrôle de puissance de la liaison montante. L'affaiblissement subit sur la liaison descendante est utilisé pour compenser le phénomène sur la liaison montante. La technique de la similitude en fréquence consiste à déterminer le rapport existant entre les affaiblissements pour différentes fréquences. Cependant, si nous voulons estimer l'atténuation avec une bonne précision, il nous faut séparer les différentes contributions atmosphériques et un rapport de similitude doit être appliqué sur chacun d'eux. Le but dans cette thèse est de réaliser un modèle statistique capable de séparer ces trois contributions. Un réseau de neurones a été réalisé afin d'estimer les trois contributions relatives de l'affaiblissement mesuré à partir d'une ou plusieurs fréquences.

  • Titre traduit

    Development of frequency scaling models for Earth-spaces links in EHF


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-156. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/177
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.