Potentiel de différenciation et de transdifférenciation de cellules d'hépatome humain HepaRG : étude des mécanismes associés

par Virginie Cerec

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Christiane Guillouzo.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Le carcinome hépatocellulaire est l'une des tumeurs malignes les plus répandues. La caractérisation de la lignée d'hépatome humain HepaRG nous a permis de démontrer i) sa bipotence liée à la différenciation en hépatocytes ou cellules biliaires ii) le potentiel de transdifférenciation de ces cellules différenciées iii) l'autorenouvellement des hépatocytes différenciés. Les communications cellulaires sont importantes dans ces processus via les voies de signalisation Notch et Wnt/-caténine corrélées à l'expression de facteurs de transcription hépatocytaires. Ces résultats suggèrent que la croissance tumorale est associée à la prolifération des hépatocytes et que la transdifférenciation est un mécanisme susceptible d'alimenter le pool de progéniteurs hépatiques présents au sein de tumeurs différenciées. L'étude du métabolisme des lipides révèle que HepaRG exprime des enzymes fonctionnelles impliquées dans la transformation des acides gras, tout comme les hépatocytes humains normaux.

  • Titre traduit

    Potential and molecular mechanisms of differentiation and transdifferentiation of HepaRG cells derived from human hepatoma


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (185-33 p.-18 [f.] de pl. en noir et en coul.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 162-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/172
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.