Étude fonctionnelle du récepteur alpha des œstrogènes (ERα) et mécanismes d'action dans un modèle de différenciation neuronale

par Yohann Mérot

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Christian Saligaut.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    L'œstradiol est une hormone stéroïde impliquée dans un grand nombre de processus physiologiques. Ses fonctions passent, pour la plupart, par l'adaptation de la transcription de gènes cibles. Ces actions génomiques sont assurées par la forme alpha du récepteur des œstrogènes (ERα). Les fonctions transcriptionnelles d'ERα s'exercent par l'intermédiaire de deux domaines de transactivation (AF-1 et AF-2) dont l'activité varie en fonction de la cellule cible. Notre étude indique l'existence d'une corrélation étroite entre la sensibilité d'une cellule aux fonctions AF-1 et AF-2 et l'état de différenciation de cette cellule. Ainsi, plus une cellule est différenciée, plus l'activité transcriptionnelle d'ERα est dépendante de la fonction AF-1. La fonction AF-1 d'ERα serait ainsi cruciale dans les effets trophiques et protecteurs des œstrogènes dans les neurones. Nos travaux basés sur l'utilisation d'un modèle cellulaire de différenciation et de mort neuronales, la lignée cellulaire PC12, corroborent cette hypothèse.

  • Titre traduit

    Functional study of the Estrogen Receptor alpha (ERα) and mechanisms of action in a cellular model of neuronal differentiation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 f.-[45] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 118-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/170
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.