Analogues de lipides membranaires d'archaebacéries : nouveaux vecteurs synthétiques pour le transfert de gènes

par Gildas Réthoré

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Thierry Benvegnu.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    L'utilisation de l'ADN comme moyen thérapeutique nécessite le développement de vecteurs capables de protéger, transporter et faciliter la pénétration des gènes dans les cellules cibles. Notre travail a consisté à développer de nouveaux vecteurs synthétiques capables de complexer l'ADN. Dans une première partie, nous avons synthétisé des lipides de type tétraéther du glycérol neutres et dicationiques analogues de lipides membranaires d'archaebactéries et nous avons déterminé leurs propriétés physico-chimiques ainsi que leur auto-organisation au sein des membranes liposomiales. Ces différents vecteurs ont ensuite fait l'objet de tests de transfection afin d'étudier leur potentiel de transfection in vitro (sur deux lignées cellulaires) et in vivo. Dans la dernière partie de ce travail, nous avons synthétisé de nouveaux analogues de ces lipides incorporant une structure triantennée, constituée de trois unités lactose ou mannose, comme agent de ciblage.

  • Titre traduit

    Archaeal membrane lipid analogues : new synthetic carriers for gene transfer


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.-[4] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/93
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.