Régulation transcriptionnelle de la clusterine par le stress protéotoxique : vectorisation peptidique

par Fabien Loison

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Denis Michel.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    L'expression des protéines chaperon, telles que la clusterine, est régulée par le stress via les facteurs de choc thermique HSF (Heat Shock Factor). Ils se fixent sur un élément consensus appelé HSE (Heat Shock Element). Nous avons mis en évidence que l'inhibition du protéasome entraîne l'hétérotrimérisation d'HSF1 et HSF2 qui se fixent au niveau de l'élément HSE de la clusterine, appelé CLE. Toutefois, nous avons montré que les facteurs de transcription de la famille AP1 participent également à la surexpression de la protéine. Le développement d'un test enzymatique pour la vectorisation peptidique a été le second objectif de cette thèse. Ce test repose sur l'activité d'enzymes de déubiquitination intracytoplasmiques. Ce test nous a permis de montrer que le peptide TAT issu du VIH ne permet pas d'atteindre le cytoplasme des cellules, et de valider grâce à un modèle particulier, la cellule dendritique, l'ubiquitine comme système de libération de molécules vectorisées dans la cellule.

  • Titre traduit

    Transcriptional regulation of the clusterin by the proteotoxic stress : peptidic vectorisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (159 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 147-159. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/75
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.