Nouveaux complexes diolates des métaux des groupes 3 et 4 et aminodiphosphines du nickel pour la polymérisation des α-oléfines

par Laurent Lavanant

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-François Carpentier.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Des familles de complexes aminodiolates et thiodiolates du groupe 4 et diaminodiolates fluorés des groupes 3 et 4 ont été synthétisées. Les études par RMN et diffraction des rayons X ont montré que ces complexes adoptent des structures mononucléaires ou dinucléaires en solution et à l'état solide malgré leur caractère très électrodéficient. Les complexes aminodiolates et thiodiolates du zirconium produisent avec de bonnes activités du polyéthylène de haute masse mais se désactivent rapidement. Un complexe diaminodiolate fluoré du zirconium de symétrie C2 produit du polyéthylène et du polyhexène isotactique. Une famille de complexes aminodiphosphines ortho-méthoxylés du nickel a été synthétisée puis caractérisée en solution et à l'état solide. Nous n'avons pas observé d'interactions entre les méthoxys et le nickel, mais des interactions entre les hydrogènes en ortho des cycles aromatiques et le nickel. Ces complexes produisent du polyéthylène branché de basse masse.

  • Titre traduit

    Group 3 and 4 metal complexes of dialkoxide ligands and aminodiphosphine nickel complexes for α-olefins polymerization


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (287 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de parties

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/64
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.