Théorie du potentiel sur les courbes en géométrie analytique non archimédienne : applications à la théorie d'Arakelov

par Amaury Thuillier

Thèse de doctorat en Mathématiques et applications

Sous la direction de Antoine Chambert-Loir.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Nous montrons que le point de vue introduit par V. G. Berkovich en géométrie analytique non archimédienne permet de développer, sur toute courbe lisse X, une théorie du potentiel analogue à celle dont on dispose sur une surface de Riemann. La motivation initiale, arithmétique, provient des travaux de R. Rumely. Nous définissons le faisceau des fonctions harmoniques sur X puis vérifions qu'il possède les propriétés usuelles ; le théorème de réduction semi-stable permet de se ramener à des graphes. Nous introduisons alors des espaces de fonctions-test et un opérateur linéaire, analogue du laplacien complexe, se prolongeant par dualité à l'espace des fonctions réelles sur X. Ceci fournit, en particulier, la correspondance attendue entre fonctions sous-harmoniques et mesures de Radon positives sur X. La théorie d'Arakelov en dimension 1 peut être conçue comme l'étude de l'arithmétique des courbes algébriques sur Q via les théories du potentiel associées aux différentes valeurs absolues sur Q.

  • Titre traduit

    Potential theory on curves in non-Archimedean analytic geometry : ap^plications to arakelov theory


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-190 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/63
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.