Etude de l'exécution dynamique et / ou spéculative et des processeurs enfouis : un cas d'étude de l'architecture découplée

par Assia Djabelkhir

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de André Seznec.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous proposons d'utiliser l'architecture découplée pour la conception des processeurs embarqués de haute performance. Cette proposition est motivée par la complexité des nouvelles applications enfouies grand public. L'architecture découplée atteint de hautes performances si ses sous-processeurs sont complètement découplés. Certaines dépendances entre les sous-processeurs, qu'on appelle un évènement LOD (Loss Of Decoupling), constituent la cause principale de perte de performance. Par conséquent, il est important que le code s'exécutant sur ce type d'architectures soit "découplable", tel est le cas des applications régulières. Dans cette thèse, nous avons étudié les caractéristiques des applications embarquées afin de quantifier le risque d'occurrence des évènements LOD et avons présenté une implémentation de l'architecture découplée EDA pour des ISA classiques à un fichier de registres unique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p..
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. :76 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2005/15
  • Bibliothèque : Centre de recherche INRIA Rennes - Bretagne Atlantique. Service IST.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : C.1 - DJA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.