Analyse cellulaire et moléculaire des mécanismes physiopathologiques conduisant au remodelage tissulaire et au développement de la fibrose pulmonaire chez la souris : étude de l'implication des métalloprotéinases et des radicaux libres oxygènes

par Boris Manoury

Thèse de doctorat en Biologie et sciences de la santé. Pharmacie

Sous la direction de Vincent Lagente.

Soutenue en 2005

à Rennes 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Study of patophysiological mechanisms invilved in tissue remodelling and pullmonary fibrisis in mice : role of metalloproteinases and reactive oxygen species


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De nombreuses pathologies graves du poumon impliquent le développement d'une fibrose. Celle-ci est caractérisée par un remodelage progressif du parenchyme alvéolaire associée à l'accumulation excessive de matrice extracellulaire (MEC). La dégradation de la matrice extracellulaire est assurée par un grand nombre d'enzymes qui agissent de manière complémentaire. Les métalloprotéinases de la matrice (MMPs) sont une famille d'enzymes impliquées dans le remodelage de la MEC lors de processus biologiques, notamment dans certaines pathologies respiratoires telles que la fibrose pulmonaire. Une famille de protéines inhibitrices spécifiques des métalloprotéinases, les inhibiteurs tissulaires des métalloprotéinases (TIMPs), régulent ces enzymes. Nos travaux (modèle expérimental de fibrose pulmonaire chez la souris) nous ont permis de mettre en évidence le rôle essentiel de la production des espèces réactives de l'oxygène dans le développement de la fibrose pulmonaire, via le complexe enzymatique NADPH-oxxydase. En outre une augmentation de la quantité de TIPM-1 pourrait fortement contribuer à l'accumulation de matrice extracellulaire observée au cours du processus. Ces résultats confortés par les données de la littérature, pourraient ouvrir la voie à de nouvelles perspectives en terme de réversion du développement de la fibrose pulmonaire chez l'homme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 125-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 371050/2005/66/D
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6906
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.